Groupe électrogène pour l'Afrique

Groupe de travail permettant la collaboration entre les membres de oliomobile et des étudiants sur des projets universitaires.

Modérateur: Les modérateurs

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Jeu Nov 19, 2020 1:50 pm

J'ai rajouté une goulotte avec son pied de support, pour cinq "fluides" :

- Carburant alimentation PI
- Carburant retour PI
- 0V démarreur
- 12 V démarreur
- Faisceau électrique

Pour l'instant le même profilé "U" que pour les traverses de support du groupe : ça peut être réduit pour faire moins massif.

Sur le coté, sous l'armoire et les réservoirs, une platine pour les électrovannes alimentation / retour. Vous voyez sur les deux tuyaux d'arrivée depuis les réservoirs des détecteurs. Ces petits détecteurs, accrochés sur les tuyaux directement par un collier rylsan, donnent un signal de présence ou absence de liquide dans le tuyau. Cela permet de détecter que le réservoir d'huile est vide et commander automatiquement le passage au GO, en signalant au préposé de venir changer le réservoir d'huile.

Vue de l'extérieur, coté babord :

Image

Vue de l'extérieur coté tribord, pour montrer l'arrière de la platine hydraulique :

Image

J'ai changé d'hébergeur d'images : l'autre voulait de la thune...
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar Tibo1987 » Jeu Nov 19, 2020 2:02 pm

As tu un lien qui décrit ces détecteurs ?
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2792
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Jeu Nov 19, 2020 4:42 pm

Tibo1987 a écrit:As tu un lien qui décrit ces détecteurs ?


Tu fais une recherche avec "XCK-Y26". Tu trouves sur ebay :

https://www.ebay.fr/itm/XKC-Y26-V-Non-c ... 3152124683

Sur celui ci, il y a une fiche avec les dimensions.

http://www.icstation.com/contactless-li ... 12293.html
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar morris » Jeu Nov 19, 2020 4:54 pm

Salut, je vois que dans la vidéo de démonstration du capteur que cela ne fonctionne pas avec de l'huile. Comment vas tu faire?
Avatar de l’utilisateur
morris
Passionné
Passionné
 
Messages: 2406
Inscrit le: Mar Déc 20, 2011 12:51 am
Localisation: 45- entre les patates et betteraves

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Jeu Nov 19, 2020 6:11 pm

Ah m... tu as raison. J'avais juste regardé le début de la video et jugé inutile de perdre mon temps avec l'explication de comment le raccorder sur une carte arduino.

Bon, à revoir ! Merci pour m'avoir signalé ça. Cela dit, il y a une vis de réglage de sensibilité sur le coté du boitier, donc il faut peut être essayer puisque dans la pub pour le produit ils prétendent que ça fonctionne avec divers liquides. J'en commande un pour essayer.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar morris » Jeu Nov 19, 2020 6:21 pm

Et ton préposé au remplacement de bidon d'hv il saura reamorcer une fois que ton contacteur aura donné l'alerte?
On attends jamais cela avant de compléter un réservoir, c'est mon avis.
Avatar de l’utilisateur
morris
Passionné
Passionné
 
Messages: 2406
Inscrit le: Mar Déc 20, 2011 12:51 am
Localisation: 45- entre les patates et betteraves

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Jeu Nov 19, 2020 7:07 pm

morris a écrit:Et ton préposé au remplacement de bidon d'hv il saura reamorcer une fois que ton contacteur aura donné l'alerte?
On attends jamais cela avant de compléter un réservoir, c'est mon avis.


En bi-carburation, pas de souci, quand il n'y a plus d'huile l'automate bascule immédiatement sur le gazole. On allume le feu orange clignotant sur l'armoire, on fait gueuler le klaxon, voire on installe ça en double sur le toit du bâtiment pour le cas où le mec serait au maquis*. Lorsqu'il a mis un nouveau bidon plein sur le support, connecté le tuyau, ouvert le robinet, attendu quelques secondes que les bulles d'air soient remontées, on peut appuyer sur le bouton "huile" sur l'armoire. Il sera sans doute intéressant, voire obligatoire, de rajouter un purgeur d'air en bout de ligne d'alimentation, coté moteur. Question compétence, s'il suffit de pomper sur une poire et surveiller des bulles, ça ne devrait pas poser de problème, suffit de bien expliquer la procédure à celui qui intervient.

J'ai commandé un détecteur pour tuyau, histoire de tester avec les huiles que j'ai sous la main. Résultat fin décembre, le temps que le bidule fasse un demi-tour de la planète : ce truc a l'air nouveau, je n'en ai pas trouvé chez les distributeurs en Europe.

On peut remplacer ce type de détecteur de niveau comme celui là :

https://www.ebay.fr/itm/LOT-DE-1-2-OU-5 ... 2909188809

Facile à exploiter si on a une carte type Arduino dans l'armoire. On lit l'horloge interne (en micro-secondes), on commande la sortie qui lance le train d'ultrasons, on boucle pour scruter l'entrée du signal renvoyé par le détecteur, on relit l'horloge interne, on en déduit le temps d'aller retour entre le capteur et la surface de liquide, sachant que la vitesse du son est 300 microns par micro-seconde. La cote d'écartement entre les extérieurs de l'émetteur et du récepteur est de l'ordre de 42 mm, donc ça passe dans le bouchon (si bidon monté verticalement)

* Les "maquis" au Burkina, ce sont les bistrots, il ne s'agit pas de prendre les armes et d'aller lutter contre un occupant.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Mar Nov 24, 2020 5:03 pm

J'anticipe un peu sur le résultat final, mais bon... ça motive. Est qu'un producteur de colza, une association branchée sur l'auto-production d'électricité, etc. serait intéressé pour tester le prototype de ce groupe électrogène sur de l'huile végétale, dans la région Rhône-Alpes, si possible pas trop loin de Grenoble ? On va dire mise en place en juin 2021 et début de production régulière en septembre.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Mar Déc 01, 2020 11:26 am

J'ai pris la décision de mettre un échangeur. D'une part parce que la lecture du forum m'a convaincu qu'il fallait que l'huile soit au moins à 60° avant d'être injectée, d'autre part parce que les publis universitaires sur le sujet recommandent de réchauffer l'huile et, s'il y a une expertise sur le projet un jour, elle sera faite par un spécialiste très probablement universitaire. Donc, comme pour la double alimentation, pas de sujet de controverse.

Je pars sur un 20 plaques. La température ambiante au Burkina ne descendant jamais en dessous de 16°C, ça devrait suffire. Donc maintenant se pose le problème du montage. Pour les lecteurs qui ne seraient pas familiers avec l'échangeur à plaques, voici un schéma général de fonctionnement.

Image

Une petite recherche en mode "images" sur un moteur de recherche montre que tous les échangeurs montrés sont photographiés en position verticale. Un coup de fil à un collègue qui connait le sujet m'apprend que ce n'est pas par hasard, mais pour éliminer les bulles d'air à l'intérieur. Donc OK. Mon choix va se porter sur un modèle avec deux diamètres différentes pour le LDR (gros) et l'huile (fin). Donc voici comment je pourrais l'installer.

Image

Question. Suis-je libre du sens d'installation, par exemple dans l'image montrée d'avoir les petits trous du côté vu et les gros trous vers l'arrière ? Ce qui revient à dire que je peux choisir le sens de circulation qui m'arrange pour les fluides, en respectant bien sur le principe du contre-courant à savoir que les fluides se croisent ? Le problème d'élimination des bulles étant bien plus crucial sur le circuit de carburant que sur le LDR, je le monterai donc comme vu sur cette image, l'huile montant et le LDR descendant. C'est bon ?
Dernière édition par JiPe38 le Mar Déc 01, 2020 4:53 pm, édité 1 fois au total.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar Macromalhuile37 » Mar Déc 01, 2020 12:01 pm

Oui c'c'est bon... Et pour le ldr ne t'inquiète pas trop... Quand le sens de circulation... Quand le moteur est chaud tu seras largement assez performant...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12013
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Mar Déc 01, 2020 5:13 pm

J'ai tenu compte de vos remarques sur l'emplacement des réservoirs.

Etape 1 : faire des creux dans la semelle en béton, en abandonnant l'idée d'y mettre du sable. Ce sera bien assez lourd comme ça pour amortir les vibrations et empêcher le groupe de partir en promenade.

Image

Seconde étape, y intégrer les deux réservoirs. Notez le module démontable sur chaque réservoir avec tuyau de remplissage, capteur de niveau à ultrasons, un orifice d'alimentation et un orifice de retour. A l'avant la batterie et de la place pour mettre un bac pour la vidange du moteur.

Image

Troisième étape, on remet le chassis par dessus. Notez que j'ai modifié sa structure. Les deux traverses horizontales servent aussi bien à rigidifier qu'à prendre un groupe avec un chariot à fourche.

Image

Quatrième étape, on reconstruit le groupe tournant sur le chassis. C'est un peu serré, mais on a vu pire.

Image

Il me reste à caser filtres, pompes, échangeur, électrovannes, servo pour tirer sur le cable d'accélération, peut être une barette de connexion pour pouvoir récupérer les faisceaux sur les moteurs XUD qui seront trop courts pour aller jusqu'à l'armoire. Je vois ça coté babord, derrière le filtre à huile et le démarreur.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Mer Déc 02, 2020 7:35 pm

Voilà le premier jet du bloc d'alimentation en carburant. Je me pose des questions.

- Filtres trop petits ? Normalement, le GO sera propre et décanté, l'huile filtrée. Donc impuretés dans les réservoirs seulement si accident.
- Les capteurs vont ils fonctionner sur l'huile et le GO ? A voir, j'attends un échantillon.
- Deux facet. SI l'une tombe en panne, on peut fonctionner avec l'autre.
- Le "Té" de mélange. Départ vers le bas pour la PI, et sortie de dégazage vers le haut : tuyau non installé.
- Mettre l'échangeur dans un cocon isolant ?

Image
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar Tibo1987 » Mer Déc 02, 2020 7:46 pm

Heu,...
Mais pourquoi ? On t a dit que la pompe a injection aspire pourquoi s entêter avec des facet ?
Normalement on met une EV a l entree .. Ton dégazage va cracher du carburant, une facet debite plus que ce que la pi aspire... Bref c parfaitement aberrant pour moi.
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2792
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Mer Déc 02, 2020 9:49 pm

Tibo1987 a écrit:Ton dégazage va cracher du carburant, une facet debite plus que ce que la pi aspire.



Est ce la raison pour laquelle, lorsqu'il y a une facet dans le circuit, on voit un clapet de décharge avec retour au réservoir ?
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar Tibo1987 » Mer Déc 02, 2020 10:21 pm

Non, cette dérivation sert a faire circuler l huile dans les échangeurs avec la facet pendant que le moteur tourne et chauffé au gasoil, afin de limiter un volume mort d huile froide qui passerait dans la pompe lors de la bascule (pourrait être dangereux s'il fait très froid) cela permet aussi de constater que la température monte dans le circuit huile ce qui permet de valider dun seul coup doeil qu il n y a ni bouchon ni problème sur le circuit d eau ni défaut de pompe auxiliaire (facet)
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2792
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Mer Déc 02, 2020 10:39 pm

Merci pour ces remarques. Je vais revoir ma copie.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar Macromalhuile37 » Mer Déc 02, 2020 11:07 pm

Si tu ne réchauffe pas ton filtre à huile... Ça va avoir du mal à fonctionner correctement... Le mieux c'est d'avoir un filtre à cartouche vissée et d'intercaller une modine ou un ekes entre la tête de filtre et le filtre.
viewtopic.php?f=157&t=18101
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12013
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Jeu Déc 03, 2020 3:50 pm

Macromalhuile37 a écrit:Si tu ne réchauffe pas ton filtre à huile... Ça va avoir du mal à fonctionner correctement... Le mieux c'est d'avoir un filtre à cartouche vissée et d'intercaller une modine ou un ekes entre la tête de filtre et le filtre.
viewtopic.php?f=157&t=18101


Je me demande si c'est vraiment nécessaire.

1 - La température extérieure au Burkina ne descend jamais en dessous de 16°C. Le groupe sera mis, à priori, dans un bâtiment qui très probablement aura des murs en terre compactée, ce qui est un matériau très stable thermiquement, et même capable d'emmagasiner pas mal de chaleur. Donc la température intérieure à ce bâtiment ne descendra probablement jamais en dessous de 20°C. L'huile de jatropha, ou l'huile de graine de coton en supposant qu'on puisse aussi l'utiliser, à la différence de l'huile de coprah ou de palme, ont une température de figeage assez basse. Donc cette huile ne sera jamais en condition de figer.

2 - Une autre cause de colmatage des filtres est l'utilisation d'un réservoir unique, même si c'est en séquence l'un après l'autre, pour le gazole et l'huile. Si j'ai bien suivi ce qui s'écrit sur le forum, l'huile décolle la crasse qui s'accumule au fond des réservoirs de gazole et ça part dans les filtres. Ici les réservoirs sont séparés et il n'y aura jamais que de l'huile dans le réservoir d'huile.

3 - L'atelier de production électrique devra être équipé d'une tour de filtration (par gravité dans cinq ou six bacs successifs) pour la préparation de l'huile. Donc, sauf accident, l'huile qui sera versée dans les réservoirs sera de l'huile végétale pure correctement filtrée, le filtre équipant le groupe en sortie de réservoir n'est donc qu'une sécurité.

4 - Sur le schéma que je compte utiliser, il y aura des détecteurs de présence de liquide à la sortie des filtres primaires. Si le filtre à huile s'encrasse (pas nettoyé assez souvent, accident au remplissage) on pourra le détecter et instantanément basculer sur le gazole. Donc rien de bien grave si ce n'est pour l'économie villageoise puisque le gazole est acheté dans le circuit commercial alors que l'huile est produite localement. Prévenir le préposé d'un défaut et faire en sorte qu'il vienne nettoyer le filtre est à mon sens suffisant.

Donc je me demande si ta remarque ne se justifie pas seulement dans le cas d'alimentation de véhicules roulant dans le climat hivernal européen. En tous cas, les dispositifs que tu proposes sont chers dans le contexte de l'électrification rurale en brousse.
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar JiPe38 » Jeu Déc 03, 2020 4:05 pm

Tibo1987 a écrit:Non, cette dérivation sert a faire circuler l huile dans les échangeurs avec la facet pendant que le moteur tourne et chauffé au gasoil, afin de limiter un volume mort d huile froide qui passerait dans la pompe lors de la bascule (pourrait être dangereux s'il fait très froid) cela permet aussi de constater que la température monte dans le circuit huile ce qui permet de valider dun seul coup d'oeil qu il n y a ni bouchon ni problème sur le circuit d eau ni défaut de pompe auxiliaire (facet)


Je réfléchis à la modification de mon circuit d'huile. Je me demande si tu n'as pas omis une raison au montage de ce clapet permettant de faire tourner l'huile dans l'échangeur pendant que le moteur chauffe au gazole : chasser l'air du circuit et en particulier de l'échangeur.

Supposons que je règle ce problème de chasse des bulles d'air par la géométrie de mon montage, à savoir que les bulles soient évacuées vers le haut. La sortie "dégazage" que tu vois sur le schéma plus haut n'est en effet pas destinée à rester telle quelle, mais à alimenter une sorte de vase d'expansion, lequel aura un trop plein pour éviter de déborder., avec un retour relié au retour de PI et injecteurs. Je ne l'ai pas encore représenté sur le schéma, il pourra prendre place dans le haut du coffret, sur l'arrière du coffret, ou même plus loin accroché au dos de l'armoire électrique.

Ce problème de dégazage et réamorçage (c'est pareil) étant réglé, ai-je besoin de faire circuler l'huile pendant cette phase de chauffage du moteur ? Une sonde de température sur le LDR, avec un seuil, suivi d'une temporisation pour être sur que l'huile présente dans l'échangeur a bien eu le temps de chauffer, ne serait-elle pas suffisante ? Une sonde de température, par exemple tenue plaquée contre l'échangeur, me coute moins de cinq euros...
JiPe38
Amateur
Amateur
 
Messages: 69
Inscrit le: Lun Oct 05, 2020 6:52 pm

Re: Groupe électrogène pour l'Afrique

Messagepar Macromalhuile37 » Jeu Déc 03, 2020 4:43 pm

Pour qu'une pompe bosch fonctionne correctement il lui faut un debit de cyclage de 45 a 55 l a l'heure selon les modeles, pour qu'elle puisse maintenir sa pression interne de transfert qui gere son avance automatique.... si tu ne rechauffe pas ton filtre la viscosité de l'huile ne permetra pas son passage a travet un filtre a cartouche standard a ce débit ...La pompe de transfert interne a la PI va tirer au vide et tu va ruiner son joint spy trés vite de plus le moteur va sur consommer et avoir une puissance moindre ....Sans filtre correctement rechauffé ou sur dimensionné point de salut crois moi.... Avec un bon rechauffeur modine sur le porte filtre et une proximité filtre PI tu pourras t'affranchir de ton 20 plaques...Qui plus est les modines et eckes...Ca se trouve aussi en occasion dans les casses...Les XUD turbo en sont d'ailleur equipés...(meme certains atmos d'ailleur)

Perso je passais les 160l/h de mon alfa JTD avec un montage comme ca..Sans autre rechauffeur...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12013
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

PrécédentSuivante

Retourner vers Collaboration Oliomobile / Universités

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron