Page 3 sur 5

MessagePublié: Mar Mar 06, 2007 2:08 pm
par Mamouth
ZupeToTo2000 a écrit:Bouuuuuuh, il n'a pas lu la newsletter :twisted:
C'est l'article 265 quater du code des douanes (ref.19 p3 de ce document).
:oops: Merci.

huileux a écrit:Tu peut contacter Norbert Castan ou Jacques Lambert
Tous deux travaillent pour l'IFHVP
Merci. J'ai noté leurs adresses email. (Tu peux les enlever de ton message : cela leur évitera de recevoir du spam).

MessagePublié: Mer Mar 07, 2007 10:41 am
par Mamouth
Réponse de l'IFHVP :
Jacques Lambert, de l'IFHVP a écrit:Concernant votre demande de renseignement, je suis au regret de vous informer que les critères analytiques des HVP (nous ne publions à ce jour rien d'officiel sur les HVU huile végétale usagée) sont disponibles mais les valeurs de seuils de notre AGREMENT Végétole (R) sont confidentielles.

Nous proposons à ceux qui le souhaitent un agrément donnant des garanties aux acheteurs (en faire la demande au secrétariat), comprenant des analyses par un laboratoire agréé par nous et une interprétation des résultats selon nos "seuils". Il n'y a pas de normes en France ni en Europe. L'Allemagne dispose d'une pré-norme. D'autres pays ont des projets.

Il n'y a absolument aucune raison que les HVU ne respectent pas au minimum notre agrément (ce sont des critères de qualité pour la combustion dans tous les types de moteurs diesel y compris les plus sensibles en finesse, les ID à inj-pompes : voir tableaux).
Il n'y a pas de travaux pour une ou des spécifications supplémentaires qu'il conviendrait d'ajouter pour l'agrément des HVU (seraient liés à des analyses de gaz). Au contraire, une analyse d'une huile HVU, filtrée 3 fois et couramment utilisée, a donné satisfaction selon nos seuils HVP.

Nous pourrons faire réaliser des analyses et donner notre avis sur tous échantillons que vous vous adresseriez.


Si je résume : ils ne souhaitent pas communiquer leurs critères d'agrément, ni n'encouragent la réalisation d'autres labels. Afin de conserver un monopole en devenir ? :?

Cela m'étonne, car dans les pratiques admises par la communauté scientifique, la confidentialité d'une étude et sa validation scientifique sont considérés comme incompatibles. Ce qui est généralement admis comme pratique est de publier ses études et résultats afin que tout le monde puisse les vérifier et les valider.

C'est d'ailleurs ce qui est reproché aux entreprises pharmaceutiques ou de biotechnologies quand à leurs demandes d'agrément (ils gardent secret les études sur l'efficacité et la nocivité des produits).
C'est aussi exactement à l'opposé du principe coeur du travail collaboratif (dont l'open-source ), dont la réussite n'est plus à montrer.
Si quelqu'un les connaît assez pour m'éclairer sur leur conduite, je suis preneur. :?:

Informations encore nécessaires

MessagePublié: Ven Mar 09, 2007 3:39 pm
par Mamouth
J'ai envoyé quelques PMs pour avoir des informations sur des points encore flous :


    quel sont les textes autorisant (ou non) aux communautés d'agglo d'utiliser l'HVB
    la réglementation du recyclage et de la vente d'HVR en Belgique et Allemagne



Une première ébauche du document de présentation aux universitaires sera disponible bientôt (dès que j'aurai les infos).

MessagePublié: Ven Mar 09, 2007 3:48 pm
par huileux
Pour la réglementation Belge et allemande cela pourrait être très intéressant, je ne la connais pas. En suisse il n'y a pas vraiment, pour le recyclage à titre personnel une simple autorisation facultative des douanes peut être faite afin de régulariser les choses.

MessagePublié: Mer Mar 21, 2007 8:16 pm
par Mamouth
Bonjour.

J'ai fini le brouillon de présentation : :D

Fichier ici sur yousendit
(format pdf)

J'y joindrai les documents suivants (archive .zip). Ils sont tous disponibles sur le site d'Oliomobile (ou d'autres site sur le même sujet). Donc rien de neuf pour vous.

Attention, les fichiers ne resteront que 7 jours en ligne.


Je vous demande de bien vouloir jetter un coup d'oeil, en particulier lorsque je cite les informations que vous m'avez transmises :!:

(édité le 22 mars à 12h10 pour remplacer le fichier par une version avec mise en page améliorée)

MessagePublié: Ven Mar 23, 2007 2:26 pm
par Mamouth
Allo ?

MessagePublié: Ven Mar 23, 2007 10:07 pm
par le basque
salut mammouth,
pour ma part, rien a redire !

MessagePublié: Ven Mar 23, 2007 10:58 pm
par huileux
Pareil, quelle est la prochaine étape mamouth?

MessagePublié: Sam Mar 24, 2007 9:47 am
par wolf505
Bon taf bravo

MessagePublié: Sam Mar 24, 2007 3:20 pm
par Mamouth
Les prochaines étapes sont :

1> lettres d'intention de la part de Oliomobile, Roule ma Frite et Aeden.

2> que j'aille rencontrer le gars du laboratoire des processus de combustion,

3> puis que je recontacte les profs de l'école d'ingénieurs. C'est facultatif pour l'étape 4, mais les contacts directs fonctionnent toujours mieux.

4> Finalement, déposer le dossier dans le "bac à projets" que l'administration doit valider, et parmi lesquels les étudiants choisissent.

5> attendre la prochaine période de lancement des projets (octobre).

Le but des étapes 2 et 3 est de s'assurer que les profs sont intéressés, ce qui augmente les chances aux étapes 4 et 5.

MessagePublié: Dim Mar 25, 2007 8:36 pm
par huileux
Ok,

T'a un template pour la lettre d'intention? Je te l'envoi par la poste ou par mail?

MessagePublié: Lun Mar 26, 2007 10:40 am
par Mamouth
huileux a écrit:Ok,

T'a un template pour la lettre d'intention? Je te l'envoi par la poste ou par mail?

Par email au format .pdf, ça suffira. Je l'imprimerai.
Mais effectivement, par courrier, ça permet d'avoir une jolie signature.
Je vous donne mes adresses postales et électronique par PM pour ceux qui ne l'ont pas encore.

Pour le modèle :
(Logo si possible)
(Nom organisation)

Objet : lettre d'intention pour le projet de reyclage des huiles usagées à des fins de combustion.

M. Manfred Amoureux nous a présenté son projet de proposer à des étudiants ingénieurs ou d'université une étude sur les moyens de recycler l'huile végétale usée aux fins de l'utiliser comme combustible. Nous sommes nettement intéressés par ce projet et les résultats que cette étude donnera. Nous sommes donc près à apporter notre concours, en aidant les étudiants avec les moyens donc nous disposons (bases de connaissances et conseil technique, notamment).

Fait à (lieu), le (date).
(Nom du représentant de l'organisation), pour (nom de l'organisation)

(Signature)

(coordonnées de contact email et / ou téléphone)

Vous voulez un fichier modèle .doc / .odt ?

MessagePublié: Lun Mar 26, 2007 11:33 am
par huileux
Mamouth a écrit:
huileux a écrit:Ok,

T'a un template pour la lettre d'intention? Je te l'envoi par la poste ou par mail?

Par email au format .pdf, ça suffira. Je l'imprimerai.
Mais effectivement, par courrier, ça permet d'avoir une jolie signature.
Je vous donne mes adresses postales et électronique par PM pour ceux qui ne l'ont pas encore.

Pour le modèle :
(Logo si possible)
(Nom organisation)

Objet : lettre d'intention pour le projet de reyclage des huiles usagées à des fins de combustion.

M. Manfred Amoureux nous a présenté son projet de proposer à des étudiants ingénieurs ou d'université une étude sur les moyens de recycler l'huile végétale usée aux fins de l'utiliser comme combustible. Nous sommes nettement intéressés par ce projet et les résultats que cette étude donnera. Nous sommes donc près à apporter notre concours, en aidant les étudiants avec les moyens donc nous disposons (bases de connaissances et conseil technique, notamment).

Fait à (lieu), le (date).
(Nom du représentant de l'organisation), pour (nom de l'organisation)

(Signature)

(coordonnées de contact email et / ou téléphone)

Vous voulez un fichier modèle .doc / .odt ?


Super merci Mamouth, pas besoin de .doc, je vais faire ca cette semaine et te l'envoyer dès que possible par la poste.

MessagePublié: Ven Mar 30, 2007 9:15 am
par Mamouth
J'ai reçu par la poste la lettre d'intention de Skyfish pour Aeden. Restent celles de huileux pour Oliomobile et celle de Roule Ma Frite.

MessagePublié: Sam Mar 31, 2007 10:44 am
par huileux
Ma lettre part aujourd'hui

MessagePublié: Lun Avr 02, 2007 8:53 pm
par Mamouth
Tiens .... ça peut aussi peut-être les aider.
http://www.sud-recuperation.fr/ et http://www.ecogras.com/
A réfléchir si ça a un intérêt de leur proposer de collaborer ... (je suis sceptique tout de même).

MessagePublié: Lun Avr 02, 2007 10:39 pm
par huileux
Mmmmh...difficile à dire...vaut mieux eviter les grosses boites pour l'instant, ils risquent de nous sucrer nos idées...

MessagePublié: Mar Avr 03, 2007 1:59 pm
par Mamouth
Je viens de contacter un chargé de recherche du Laboratoire des processus physico-chimiques de combustion et de pollution de l'atmosphére de Lille.
J'ai rendez-vous sous quinzaine avec lui pour lui exposer le projet.

MessagePublié: Mar Avr 03, 2007 2:26 pm
par Mamouth
En jetant un coup d'oeil au site de Ecogras, j'ai vu :
http://www.ecogras.com/renseignement/index.html a écrit:Bio-diesel
Depuis 2003 ECOGRAS effectue une première étape dans la synthèse du bio-diesel. Pour 2005, si les autorités administratives françaises sont d'accord, il est prévu la fabrication d’un bio-diesel sur le sol Français.
Il est reconnu que le carburant fait à partir d’huile de colza et par conséquent d’huiles alimentaires usagées réduit considérablement les rejets de soufre et diminue aussi l’effet de serre (cycle du carbone court)
Je vais essayer d'en savoir plus pour connaître ce qu'ils font exactement.

MessagePublié: Mar Avr 03, 2007 3:16 pm
par Mamouth
Je les ai joints. Ils ont très aimablement répondu à mes questions.
En fait, depuis quelques années, 95% de leur production d'HVR sert déjà à la production de biodiesel ! :shock:
Par contre, la production de biodiesel à partir d'huiles alimentaires usagées étant interdite en France, tout part en direction des pays limitrophes à la France. Cette interdiction devrait cesser d'exister à partir de 2008.

En résumé : on arrive un peu tard ... :?

Ce qui est intéressant, c'est de savoir que les traitements de recyclage effectués sont les mêmes que lorsque l'HVR servait à la chimie et aux cosmétiques.
J'ai laissé mes coordonnées à la personne que j'ai eue au téléphone.