Page 2 sur 9

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 11:49 am
par xavier blon
pourtant certains moteur PSA (XUD9TE) sont à 175 bars d'origine et ça marche, alors pourquoi ne pas prendre les valeurs constructeur de ces moteurs lorsque l'on surtare un moteur XUD ?

Il est probable que les pistons soient différents.

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 11:59 am
par ZupeToTo2000
Je suis d'accord avec goboil pour le surtarage des injecteurs à 180 bars : ca ne sert qu'à avoir une bonne pulvérisation de l'huile. Donc si l'huile a la même viscosité que le GO en la maintenant à 70-80°C, on aura une bonne pulvérisation et on peut se passer du surtarage. Cependant, le réglage de la PI me parait inévitable sachant que l'huile ne brule pas de la même manière que le GO.

pi et surtarage

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 1:11 pm
par Delacotte
bonjour,
Merci de l'intérêt que vous portez au fonctionnement d'un moteur diesel...
Pour répondre au 'passage de l'huile vegétale dans l'huile moteur, il y a plusieurs raisons:
Quel est "l'âge du moteur" ?
A-t-il toujours été entretenu dans les règles de l'art
Avant le passage en hev, quel était la consommation huile moteur entre chaque vidange (en fonction de la qualité de l'huile bien entendu)
L'huile moteur était-elle visqueuse et noire après 1000km vidange effectuée et rinçage moteur?
Le taux de compression callage pi et contrôle des injecteurs avait-il été fait ?
Il est difficile de répondre avec précision si tous ces éléments n'avaient pas été vérifiés

après le passage en hev:
Il suffit d'une mauvaise compression pour permettre à l'hev ou au go de passer à froid (au démarrage, là où les segments pistons ne sont que peu lubrifiés pour atteindre une bonne étanchéîte donc bonne compression...) directement dans l'huile moteur !
Le premier segment pare feu peut aussi avoir été endommagé par une succession de mauvais démarrage gommage encrassage etc
Par ailleurs, un mauvais calage de la pompe entrainera inévitablement des "imbrulés (couleur des gaz échappement au démarrage et à chaque acceleration en charge sur route ) d'où calamine, diminution du volume admissible à la compression moteur qui peine ...
La température de l'hev à l'entrée de la pi est TECHNIQUEMENT INCONTOURNABLE !!!
60° limite => imbrulés à 3000 rpm (la pompe cliquette et fatigue !)fumées ! une partie peu passer dans l'huile moteur ...
90° extrême limite déterioration de la pompe et usure prématurée
Lors de mon déculassage sur un xud9 apres 10000 km en mélange hev/go, j'ai pu constater le dépôt de calamine daus la chambre de combustion, tête de piston et embase de soupape d'échappement ???
ce qui m'a incité à passer à la bicarburation.
Mais je rappelle, cela n'engage que moi, que la qualité de hev et les réglages constructeurs avec une légère avance de la pi doivent être respectés.(calage au comparateur, pas à l'oreille !)
Dans la durée avez-vous des moteurs passés à la loupe ayant fonctionné en bicarburation à plus de 60000km ?
j'aimerais avoir quelques retours à ce sujet retour de dieselistes ou mécaniciens expérimentés
Merci encore



MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 1:19 pm
par Florent_80
Par contre on confirme le vieux "truc" qui consite a laisser chauffer un GO avant de le soliciter, ce qui parait être le bon sens. En tous cas pour les "vieux" IIBP (Injection Indirect Basse Pression).
Quant on voit tous ceux qui tape dedans dès le demarrage, pour n'importe quel type de diesel... ils ne feront pas long feux.

Donc je vais rester à mon tarage d'origine, et faire comme d'hab : pas plus de 2000 tours tant que c'est pas chaud, et 2500 tant que le LDR est pas à temperature nominal. Ca prend 5-6 km mais bon, ca vaut le coup... :D

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 2:20 pm
par mica
Salut Delacotte.
Merci pour toutes ces infos.
Que veut tu dire par :
" rinçage moteur "
Il faut lr rinçer à quoi et après la vidange ?
Toutes tes infos nous sont très utiles.

Mica

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 3:28 pm
par Anonymous
les infos données par Delacotte sont très intéressantes riccolio notamment sur le confortement des études faites sur l'huile de palme ( voir recrudescence de problème sur mon post) qui passe dans l'interstice piston chemise quand le segment coupe feu est usé ( le fonctionnement à lhvb use le coupe feu !)

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 4:32 pm
par x-team-2
mica a écrit:Que veut tu dire par :
" rinçage moteur "
Il faut lr rinçer à quoi et après la vidange ?
Toutes tes infos nous sont très utiles.
Mica


+1 , je n'ai jamais jamais fait ce genre de manipulation, mais j'ai entendu dire, et cela, tu me le confirmeras, de faire tourner le moteur avec 2.5 Litre de mazout, 10 minutes au ralentit :oops:
Oui non, rhumeur...
Merci :roll:
Et bravo pour la technique et la maitrise du diesel !

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 4:46 pm
par titi1000
mica a écrit: " rinçage moteur "
Il faut lr rinçer à quoi et après la vidange ?


Lorque tu vidanges ton moteur, tu mets une huile spéciale rincage à la place de l'huile moteur (normalement plus fluide que l'huile normale et peut-être un peu plus abrasive, décrassante), tu laisses tourner, un peu chauffer et ensuite, tu revidanges et tu mets de l'huile normale.
Cela permet à l'huile de rinçage d'emporter les impuretés qui se nichent dans les recoins du moteurs.

Me trompè-je Delacotte ?

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 4:47 pm
par mica
Donc la vidange coûte 2 fois plus chère ?

Mica

rinçage moteur pour controle huile neuve

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 4:59 pm
par Delacotte
Après une vidange à chaud, il reste toujours de l'huile usée dans les circuits...
Je vide mon filtre à huile usagé et je le remonte...
Je remplis à raison de 2litres d'huile de qualité identique à celle utilisée ou une huile fluide compatible et je fais tourner le moteur quelques minutes puis je vidange jusqu'à la dernière goutte.
Je démonte le FAH et remets le moteur en route 10 secondes pour chasser l'huile des circuits pompe... prudence !!
Le moteur est alors "propre" et l'on peut remplir à nouveau.
On peut alors vérifier l'usure progressive de l'huile dès les premiers 100km ... elle doit rester claire sinon problèmes comme explicités dans mon précédent post.
J'ai procédé ce matin aux essais sur voie rapide go uniquement avec calage 0.60 et injecteurs à 145 ( +10): résultats probants le moteur a retrouvé sa puissance initiale !
Lors du passage à l'hv aux alentours de 3000rpm baisse de régime de 2 secondes et retour à la normale
Sur la même route, à vitesse stabilisée, 120 km/h sous go , au passage à l'hv pour un enfoncement strictement identique de l'accélérateur, j'ai pu noter une perte de 10 km/h
Pour rétablir la vitesse de 120 km/h il nous a fallu donner de l'accélérateur.
.
prises de compression
- à froid apres 2 rotation villebrequin
- à chaud
Voir les données techniques et surtout les écarts entre cylindres
A l'origine je filtrais l'huile avec des filtres à café corsé par 4 passages successifs à une température de 15°.
L'hv employée était 50% PALME ET ARACHIDE (RISSO ELITE) et 50% TOURNESOL CUISINOR le tout recyclé à 1 micron en poche filtrante + 3l de go + 2l de super SP.
Après 8000km, le filtra à huile (purflux dans bac alu) a déjà été vérifié tous les 1000 km et demeure toujours efficace.
Il sera changé aux 10000km comme d'habitude.
Désormais, je filtre en poche car nous utilisons cette huile sur un hdi.

x team 2

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 5:17 pm
par Delacotte
+1 , je n'ai jamais jamais fait ce genre de manipulation, mais j'ai entendu dire, et cela, tu me le confirmeras, de faire tourner le moteur avec 2.5 Litre de mazout, 10 minutes au ralentit
Oui non, rhumeur...
La pratique du rinçage moteur existe depuis toujours mais avec des produits adaptés.
L'utilisation du mazout, ni plus ni moins gaz oil plus lourd n'a pas les propriétés lubrifiantes requises à la température d'un moteur diesel MEME tournant 10 minutes.
Cette pratique se retrouve dans les pays du tiers monde pour des raisons économiques et les rinçages sont fréquents car l'huile moteur est de mauvaise qualité et la fréquence des vidanges demeure très aléatoire.
pour avoir travaillé de nombreuses années à l'étranger, beaucoup d'entre ceux qui discutent sur ces forum devraient aller faire des stages de mécanique appliquée car certains "petits mécaniciens" qui vous démontent et remontent un moteur sur un trottoir n'ont rien à nous envier à nous qui travaillons en blouse blanche ...
Sans commentaires , "la critique est aisée mais l'art est difficile"

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 5:26 pm
par xavier blon
+1, j'ai eu l'occasion de voir...

Re: rinçage moteur pour controle huile neuve

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 7:10 pm
par Florent_80
Delacotte a écrit:L'hv employée était 50% PALME ET ARACHIDE (RISSO ELITE) et 50% TOURNESOL CUISINOR le tout recyclé à 1 micron en poche filtrante + 3l de go + 2l de super SP.

Merci pour tout.
Aurais-tu la possibilité de tester de l'HVB agricole, de l'huile neuve, qui ne provient pas du rafinage quoi.
Elle devrait etre plus energetique, et probablement plus adaptée. :P

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 9:14 pm
par x-team-2
:D ... merci bcq pour l'info du rincage !
et la critique des mauvaise Rhumeur !

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 9:37 pm
par zeBibendum
Florent_80 a écrit:Quant on voit tous ceux qui tape dedans dès le demarrage, pour n'importe quel type de diesel... ils ne feront pas long feux.


Fopaférssa ? boh en changeant de voiture tous les 6 mois on ne se pose pas la question. Enfin, c'est ce que je me dis en voyant toutes ces voitures neuves. Les facilités de crédit n'ont jamais été aussi grandes :roll:

Florent_80 a écrit:Donc je vais rester à mon tarage d'origine, et faire comme d'hab : pas plus de 2000 tours tant que c'est pas chaud, et 2500 tant que le LDR est pas à temperature nominal. Ca prend 5-6 km mais bon, ca vaut le coup... :D

pas toujours facile de rester sous 2500trs, notamment quand dès que tu pars de chez toi il y a une cote, le sous régime n'est pas bon non plus.

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 9:57 pm
par x-team-2
:? laisse tourné l'auto 5 minute avant de partir ...

et pas besoin de monté plus de 2500 tour ... roule relax Max... 8)

J'essaye de le faire et mon moteur ne peux que bien se comporter et de bien aller.. une fois chaud, aucune fumée ou autre symptome d'un moteur qui souffre :P

Re: pi et surtarage

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 11:01 pm
par bricofoy
Delacotte a écrit:Dans la durée avez-vous des moteurs passés à la loupe ayant fonctionné en bicarburation à plus de 60000km ?
j'aimerais avoir quelques retours à ce sujet retour de dieselistes ou mécaniciens expérimentés



bonjour

lorsque j'ai changé le moteur de ma BX (XUD7TE) suite à une surchauffe, j'en ai profité pour l'ouvrir, et les dépots en haut des chemises, sur les pistons, bref, partout étaient impressionnants, mais particulièrement au piston n°1, qui avait j'imagine moins de compression. Je pense que piston au PMH il devait y avoir pas mal d'endroits qui touchaient :eek:
Ce moteur a fonctionné pendant 1 an quasiment tout le temps au dessus de 80%, en conduite plutot sportive.
En km je vois pas trop ce que ça donne, mais ça devait pas faire loin de 10 000 ou un peu plus.
Il était équipé au début d'une pompe roto, mais avec les injecteurs bosch à 175 bars. Me demandez pas pkoi, j'ai acheté la voiture ainsi. J'ai ensuite monté une pompe bosch (calée à l'oreille :oops: ) sans rien changer d'autre (pas de réchauffeurs, rien, que dalle)

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 11:08 pm
par bricofoy
Là actuellement il y a dans ma BX une XUD9TE avec l'aac de mon ancien XUD7TE, équipé d'une pompe bosch "maison" avec piston de 11mm de golf TDI et came d'un moteur renault, mais je sais pas lequel, et ses injecteurs d'origines à 175 bars, mais je voulais les surtarer à 250 ou 300 bars, d'où le gros piston que j'ai monté dans la pompe.

Mais là, du coup, j'hésite...

Bon, au départ, les réglages de ma pompe maison, ça a pas été évident, mais après plusieurs réglages d'avance, ouvertures de pompe et essai de plusieurs ressorts différents pour la commande de ralenti accéléré, c'est rentré dans l'ordre, là il tourne comme une horloge, que ce soit au gasoil ou à 100% (a chaud, le ralenti reste foireux à froid).

Question puissance à l'huile, j'ai remarqué comme beaucoup, que ce soit sur ce moteur ou sur le précédent, une augmentation de couple à bas régime. Avec ce moteur là, j'ai une diminution de puissance à haut régime, mais je pense que cette dernière vient de mon filtre à gasoil trop petit : comme je n'ai pas de pompe de gavage, ça force trop et la PI n'arrive pas a aspirer assez pour maintenir une pression de transfert correcte. (Il faudrait que je vérifie ça avec un mano d'ailleurs, mais j'ai pas pris le temps de la faire).

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 11:20 pm
par ZupeToTo2000
Comment était équipé ta voiture (réchauffeur, pompe de prégavage...) dont le moteur a surchauffé?

MessagePublié: Mar Jan 17, 2006 11:27 pm
par bricofoy
ZupeToTo2000 a écrit:Comment était équipé ta voiture (réchauffeur, pompe de prégavage...) dont le moteur a surchauffé?


ben je l'ai dit ! absolument aucune modifs : juste le réchauffeur LDR d'origine sur les XUD de cette génération.

La surchauffe n'a rien à voir avec l'huile, je précise, c'est à cause d'une fuite d'eau : j'avais de la flotte au lieu du LDR car ça fuyait vraiment beaucoup, et mon radiateur à gelé en montagne...
En somme j'ai surchauffé car il faisait trop froid :?