Réchauffeur à double bobine interne

Ici se regroupent les systèmes pour réchauffer l'huile sous formes de fiches techniques.
Soyez précis dans votre titre

Modérateur: Les modérateurs

Réchauffeur à double bobine interne

Messagepar el_fede » Dim Nov 09, 2008 8:34 pm

Jusque là j'avais un réchauffeur à 2 bougies.
D'autres avaient essuyé les plâtres avant moi et on sait désormais les problèmes qui en découlent avec l'huile qui crame.
Du coup, j'avais bien sur monté en aval un mini filtre dans lequel on peut voir les morceaux de carbonne. La PI n'aurait pas aimé.
Les marques noires sur les raccords laiton viennent de la laine de verre qui isolait le tout, collée par de l'huile qui avait fuit:

réchauffeur double bobine 001.jpg


Ici on voit les bougies avant et après:

réchauffeur double bobine 002.jpg


C'était une solution provisoire et comme chez moi le provisoire a tendance à durer, j'ai profité que mon aspiro n'a pas duré, lui, pour l'éventrer et récupérer du fil de cuivre.

Caractéristiques du réchauffeur:
- fil de cuivre diamètre 0.6mm
- L fil = 8m50
- à 0°C: en 12V: P=307W I=26A ........ en 14V: P=418W I=30A
- à 20°C: en 12V: P=282W I=24A ....... en 14V: P=384W I=27A

Pour des raisons de place, j'ai essayé un double bobinage.
En spires jointives, 8m50 de fil de 0.6mm s'enroulent de la manière suivante:
9cm de spires de 6mm de diamètre + 9cm de spires de 12mm de diamètre.
Le tout dans une durite LDR de 16mm intérieur.

Le reste en photos:

réchauffeur double bobine 004.jpg


réchauffeur double bobine 005.jpg


réchauffeur double bobine 007.jpg


Afin de me retrouver avec un bout de chaque côté de la double bobine, je passe d'abord le fil tendu dans la bobine de 6mm, en prenant soin de plier le bout pour qu'il glisse sans accroche:
réchauffeur double bobine 008.jpg


Puis je glisse le 6 dans le 12 et refait quelques tours de 6 avec le mou que j'avais laissé pour être à l'aise:
réchauffeur double bobine 009.jpg


Sorties de leurs gabarits, les spires s'écartent d'elles-mêmes. C'est parfait vu que le fil doit être entièrement entouré d'huile. L'ensemble mesure donc 24 cm

réchauffeur double bobine 010.jpg


Ensuite je soude à l'étain une extrémité à l'intérieur d'un bout de cuivre en 8/10 (le bout de durite de 10 me sert juste à companser les différences de diamètres):

réchauffeur double bobine 012.jpg


Puis je rentre tout ça dans la durite de 16mm et rebelotte avec l'autre extrémité et mon réchauffeur est terminé:

réchauffeur double bobine 014.jpg


Ensuite isolation au tube de mousse et greffe entre le 50 plaques et la sonde de T°. Pas de photos car plus de piles...
J'ai bien sur réutiliser mon relais 40A et mon fusible 30A.
Les fils de 4mm² sont branchés sur les tuyaux en cuivre avec des colliers.

J'ai testé, ça chauffe beaucoup plus vite que les bougies et c'est surtout beaucoup plus rassurant car je n'ai plus de fuites dues à des surchauffes.
Paré pour l'hiver!
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.
Dernière édition par el_fede le Jeu Mar 03, 2016 6:12 pm, édité 4 fois au total.
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Messagepar gaston13 » Dim Nov 09, 2008 8:40 pm

Beau boulot !

il a pas un peu fondu ton filtre avant PI sur la première photo ?
Vw T4 2.5TDi et LT35 2.5TDi en mono sans modifs 33-100%
...et une 125 twin 4t.
Avatar de l’utilisateur
gaston13
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5161
Inscrit le: Mar Avr 08, 2008 2:56 pm
Localisation: 07

Messagepar el_fede » Dim Nov 09, 2008 8:43 pm

Non, je l'avais "thermoformé" :o
Sinon, en le laissant droit, ça passait pas.
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Messagepar Biomecano » Dim Nov 09, 2008 9:31 pm

Tiens-nous au courant de la fiabilité à long terme, 30A dans du 0.6 ça risque d'être chaud !!!
Les calculs sont faciles à réaliser mais en pratique personne ne sait combien d'ampères peut supporter un diamètre de fil donné dans les conditions d'un réchauffeur interne ou externe...

Quelqu'un a fait des essais ???

J'ai cramé le vernis d'un fil de 0.85 avec un réchauffeur externe de faible ampérage...le problème était certainement là...il fonctionnait beaucoup trop souvent !!!

Biomecano
Qui ne veut rien faire trouve une excuse…et qui veut faire quelque chose trouve un moyen !
Biomecano
Motivé
Motivé
 
Messages: 344
Inscrit le: Mar Déc 12, 2006 3:08 pm
Localisation: Suisse (NE)

Messagepar yohweb » Dim Nov 09, 2008 10:59 pm

Biomecano a écrit:J'ai cramé le vernis d'un fil de 0.85


j'ai peur que les deux bobines rentrent en contact trop souvent avec les vibrations, et qu'il se passe la même chose très rapidement....

peut-être aurait il fallu faire un bobinage externe sur un tube en 10 externe, avec un bobinage de 8, ou 6 à l'interieur......

sinon, beau travail :o :wink:
yohweb
Passionné
Passionné
 
Messages: 4655
Inscrit le: Jeu Mar 06, 2008 10:11 pm

Messagepar mica » Dim Nov 09, 2008 11:24 pm

Biomecano a écrit:Tiens-nous au courant de la fiabilité à long terme, 30A dans du 0.6 ça risque d'être chaud !!!
Les calculs sont faciles à réaliser mais en pratique personne ne sait combien d'ampères peut supporter un diamètre de fil donné dans les conditions d'un réchauffeur interne ou externe...

Quelqu'un a fait des essais ???

J'ai cramé le vernis d'un fil de 0.85 avec un réchauffeur externe de faible ampérage...le problème était certainement là...il fonctionnait beaucoup trop souvent !!!

Biomecano


Il n'y a pas ce problème sur les réchauffeur interne qui baigne dans l'huile qui circule tout le temps.

Mica
Avatar de l’utilisateur
mica
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5172
Inscrit le: Lun Jan 10, 2005 10:31 pm
Localisation: La Réunion

Messagepar mica » Dim Nov 09, 2008 11:27 pm

yohweb a écrit:
Biomecano a écrit:J'ai cramé le vernis d'un fil de 0.85


j'ai peur que les deux bobines rentrent en contact trop souvent avec les vibrations, et qu'il se passe la même chose très rapidement....

peut-être aurait il fallu faire un bobinage externe sur un tube en 10 externe, avec un bobinage de 8, ou 6 à l'interieur......

sinon, beau travail :o :wink:


Je pense que le réchauffeur interne double bobine doit etre un bon truc même si les fils se touchent car dans une huile qui circule en permanence les fils ne chauffent pas beaucoup et le vernis tient à + de 200°C.

Mica
Avatar de l’utilisateur
mica
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5172
Inscrit le: Lun Jan 10, 2005 10:31 pm
Localisation: La Réunion

Messagepar yohweb » Dim Nov 09, 2008 11:30 pm

alors on attend les essais :o
yohweb
Passionné
Passionné
 
Messages: 4655
Inscrit le: Jeu Mar 06, 2008 10:11 pm

Messagepar dozer34 » Lun Nov 10, 2008 12:35 am

aucun problème si la durite reste toujours pleine d'huile.
Donc attention!!!! pas de panne séche!!! sinon ton fil va cramer et ta durite aussi....
pour une bobine interne de 0,85 mm avec 15 metres et 12 volts , tu obtiens environ (ca varie suivant la température) 30 ampères...et donc 300 watts C'est bien mais ne pas dépasser cet ampèrage par respect pour ton alternateur et ta batterie, surtout la nuit avec les phares allumés...
Avatar de l’utilisateur
dozer34
Motivé
Motivé
 
Messages: 335
Inscrit le: Ven Déc 07, 2007 2:34 pm
Localisation: Espagne - Ampuria

Messagepar el_fede » Lun Nov 10, 2008 1:58 am

Lorsque je démarre et roule au GO, j'ai une facet qui pousse l'huile dans une boucle qui revient au réservoir HV, via un clapet AR.
Du coup l'huile ne stagne pas dans le réchauffeur et pendant la chauffe du moteur, elle réchauffe le réservoir.

Thermostat avec consignes de 59 et 60°C.
En pratique avec 8°C extérieur et parcours de moyenne montagne, la T° varie entre 57 et 68°C.

Je vous tiendrai au jus s'il y a le moindre problème, mais franchement je suis beaucoup plus rassuré qu'avec les 2 bougies.

Pour la panne sèche, je surveille souvent mon réservoir vu qu'il n'a pas de jauge. Mais si j'ai beaucoup de bornes à faire, il contient 115l (+ un réservoir de 2l "anti-désamorçage"). J'ai le temps de voir venir.
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Messagepar dozer34 » Lun Nov 10, 2008 11:46 am

ton réchauffeur a l'air bien, mais je mettrais un petit bémol...
la courte longueur de ce dernier limite forcement la surface d'échange de la chaleur. Certes la chaleur est bien produite mais son échange n'est pas optimisé par une plus grande longueur et donc de surface. En chauffant sur une petite surface (donc sur une moindre volume d'huile) tu risque de faire des bulles (ce qui n'est pas très conseillé, surtout si tu as un circuit bouclé court).
Avatar de l’utilisateur
dozer34
Motivé
Motivé
 
Messages: 335
Inscrit le: Ven Déc 07, 2007 2:34 pm
Localisation: Espagne - Ampuria

Messagepar vincenzzo » Lun Nov 10, 2008 11:46 am

mica a écrit:et le vernis tient à + de 200°C.
Mica

Et meme beaucoup plus...
Celui que j'utilise, j'ai essayé de virer le vernis (emaille) a l'aide d'un chalumeau (lampe à souder) pour faire les connexion en bout, et bien pas moyen, j'ai ete obligé d'y aller au papier de verre
Avatar de l’utilisateur
vincenzzo
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2087
Inscrit le: Mer Aoû 23, 2006 6:14 pm
Localisation: Aquitaine

Messagepar el_fede » Lun Nov 10, 2008 12:25 pm

dozer34 a écrit:ton réchauffeur a l'air bien, mais je mettrais un petit bémol...
la courte longueur de ce dernier limite forcement la surface d'échange de la chaleur. Certes la chaleur est bien produite mais son échange n'est pas optimisé par une plus grande longueur et donc de surface. En chauffant sur une petite surface (donc sur une moindre volume d'huile) tu risque de faire des bulles (ce qui n'est pas très conseillé, surtout si tu as un circuit bouclé court).


Le volume d'huile me parait plus important que la longueur de la durite.
Mon réchauffeur de 24 cm en durite LDR de 16mm a un volume d'environ 48cm3.
Celà équivaut à une longueur de 61cm avec de la durite de 10mm.
La surface d'échange dépend pour moi de la longueur et du diamètre du fil, pas de celle du réchauffeur, du moment que les spires ne sont pas jointives.
Pour les bulles d'air merci du conseil. J'ai en effet les retours bouclés en entrée de PI avec un petit bout de durite transparente sur les retours.
Donc je surveillerai. :wink:
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Messagepar Biomecano » Lun Nov 10, 2008 6:08 pm

Le vernis n'a pas vraiment fondu mais il s'est cassé...ça fait des petits morceaux de vernis qu'une PI n'aimerait certainement pas avaler :? :? peut-être à cause de la dilatation du cuivre...

...Une chose est sûre, ça chauffait pas autant qu'un chalumeau !!!

Biomecano
Qui ne veut rien faire trouve une excuse…et qui veut faire quelque chose trouve un moyen !
Biomecano
Motivé
Motivé
 
Messages: 344
Inscrit le: Mar Déc 12, 2006 3:08 pm
Localisation: Suisse (NE)

Messagepar mica » Lun Nov 10, 2008 6:35 pm

Oui mais toi tu étais en réchauffeur externe, là ça arrive à chauffer grave, le fil peut même rougir.
Aucun soucis en réchauffeur interne dans de l'huile en circulation, j'en ai déjà démonté après usage.

Mica
Avatar de l’utilisateur
mica
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5172
Inscrit le: Lun Jan 10, 2005 10:31 pm
Localisation: La Réunion

Messagepar wolf505 » Lun Nov 10, 2008 6:47 pm

Oui le fil est juste a quelques degres de plus que l'huile, aucun problème concernant la resitance du fil
quand les mouettes ont pied il est temps de virer
Avatar de l’utilisateur
wolf505
Passionné
Passionné
 
Messages: 1173
Inscrit le: Mar Juin 13, 2006 4:32 pm
Localisation: proche compiegne oise

Messagepar el_fede » Mar Nov 25, 2008 12:07 pm

Un petit edit de la fin de mon message.
En pratique, mon réchauffeur est beaucoup plus efficace que les 2 bougies.
Montée en température presque 2 fois plus rapide (par 3° dehors, il me faut 2kms pour atteindre 60°C et je dois en faire 2 de plus pour attendre que le moteur soit chaud).
Par contre l'inertie est plus grande, surtout pour la chauffe (moins pour le refroidissement).
Consigne haute du thermostat=60°C. Basse=59°C.
En roulant, l'huile oscille entre 57 et 82°C.
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Messagepar el_fede » Mar Déc 02, 2008 7:03 pm

Petite précision de taille:

Sur mon message du 10/11 je parle d'une fourchette de T° allant de 57 à 68°C.
Sur celui du 25/11, je corrige: 57 à 82°C.
Aujourd'hui, j'ai changé mon filtre qui était colmaté.
3 jours plutôt la T° pouvait dépasser les 90°C si je ne coupais pas mon réchauffeur. :shock:
En fait je crois que le filtre se colmatait petit à petit et l'huile avait de plus en plus de mal à circuler, malgré la facet, jusqu'à la panne.
Ceci explique celà.

Je vous tient au courant mais je pense que la bonne fourchette de T° est la 1ère.
Si celà s'avère exact, cette chauffe qui s'emballe préviendrait un colmatage de filtre. :wink:
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Messagepar oscar89 » Mer Déc 03, 2008 10:31 am

je susi d'accord avec toi :headbang:
longue vie au r2087
oscar89
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 24
Inscrit le: Mar Mai 02, 2006 7:51 pm

Messagepar el_fede » Mer Déc 03, 2008 10:33 am

J'adore quand t'es d'accord avec moi! :o
Regarde tes MP :wink:
De l'huile filtrée dans un Trafic.
Avatar de l’utilisateur
el_fede
Passionné
Passionné
 
Messages: 1067
Inscrit le: Mar Oct 28, 2008 2:16 pm
Localisation: Ardèche

Suivante

Retourner vers Equipements pour chauffer l'huile

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité