PI et risque de choc thermique

Ici se regroupent les systèmes pour réchauffer l'huile sous formes de fiches techniques.
Soyez précis dans votre titre

Modérateur: Les modérateurs

PI et risque de choc thermique

Messagepar babard8 » Mar Juil 18, 2006 2:45 pm

Sur ma 405 GRDT j'ai placé un réchauffeur 30 plaques avant le filtre à gazole d'origine
Le réservoir principal contient de l'HVB à 100 %
Auparavant, j'avais placé l'EV pour l'entrée de GO également avant le filtre GO d'origine dans le but d'amoindrir le risque de choc thermique pour la PI, le filtre d'origine de la 405 étant chauffant.
Je me suis rendu compte que le temps de purge était trop important, le filtre à GO d'origine étant compris dans la boucle de purge (au moins 10 kms à faire avant purge complète et pas valable en cours de journée).
J'ai donc déplacé l'EV immédiatement après le filtre GO d'origine pour gagner en volume de purge.
Ma question est donc la suivante : quel est le risque de choc thermique pour la PI dans ce cas de figure (GO froid dans la boucle comprenant de l'huile chaude) sachant que je n'ai plus de réchauffeur entre l'EV d'arrivée de GO et la PI.
Merci si quelqu'un pouvait donner son avis.
babard8
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 170
Inscrit le: Mar Avr 18, 2006 2:49 pm

Messagepar Macarel81 » Mer Juil 19, 2006 10:20 am

Salut.
Pour moi,il n'y a pas de problème de ce coté là, car le GO ne va pas arriver a flots dans tes tuyaux, mais à un volume correspondant a la consommation de ta voiture (5 à 10 L /heures. Essaye de vider un bidon de 10 L en une heure, tu risque d'en avoir sacrément marre . :D ) :
En effet, ta boucle n'aspire lors de la purge (et lors de son fonctionnement normal d'ailleurs), que la quantité de GO/HV effectivement consommée par ton moteur (puisque tout ce qui n'est pas directement consommé dans le moteur est refoulé par la sortie PI et renvoyé dans ta boucle.)

Donc le GO injecté dans ta boucle va se rechauffer tres vite au contact de l'huile encore presente et chaude et va faire tomber lentement la température de ta boucle, jusqu'a ce que la boucle atteigne la température du GO, en fin de purge (et encore, avant de refroidir completement la boucle, il te faudrait faire des purges super longues)

Donc don't worry, be oily !
Pijot 406 Coupé 100% E85
VW Polo D 100%ici
Avatar de l’utilisateur
Macarel81
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 562
Inscrit le: Mar Mai 09, 2006 2:05 pm
Localisation: Albi (81)

Messagepar babard8 » Mer Juil 19, 2006 11:29 am

Merci Macarel. Là je suis un peu d'accord avec toi.
Je me pose la question inverse :
Le matin, la bagnole démarre sur du gazole et après 5 ou 6 kms la PI n'est qu'à demi chaude alors que l'huile commence certainement déjà à bouillir dans le réchauffeur.
Au bout des 5 kms l'EV01 ouvre l'huile et l'EV02 laisse tomber la boucle et ouvre le retour PI dans le réservoir principal HVB (je n'ai pas de temporisateur)
Après le gazole froid, l'huile chaude est aspirée par la PI à raison de 2,5 cm/seconde dans la durite d'amenée (sources : d'après mes lectures diverses)
Quels sont donc les risques de ce coté là – certainement du chaud immédiatement après le froid.
Il y a des idées sur le forum ?
babard8
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 170
Inscrit le: Mar Avr 18, 2006 2:49 pm

Messagepar Macarel81 » Mer Juil 19, 2006 2:34 pm

En effet, j'avais pas pensé au cas inverse.. :oops:

Si la PI est deja chaude au toucher C qu'elle a depassé les 40°
En meme temps, les premieres gouttes d'huile vont sacrement se refroidir en empruntant un chemin jusqu'alors utilisé par du GO froid, et retomber à une température entre 50 et 60 ° (en fonction de la température a laquelle tu chauffes ton huile), et la temperature va remonter rapidement, mais progressivement dans le circuit.
Donc est ce que la notion de choc thermique peut s'appliquer ici ?
Meme si le délai de rechauffage du liquide et des éléments situés apres les réchauffeurs est assez court, je suis pas persuadé que le risque soit énorme.
Si c'etait le cas, je pense qu'on aurait eu de retours d'expérience sur ce point.

Ca reste cependant une question tres pertinente...
Les modos, des idées ?
Pijot 406 Coupé 100% E85
VW Polo D 100%ici
Avatar de l’utilisateur
Macarel81
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 562
Inscrit le: Mar Mai 09, 2006 2:05 pm
Localisation: Albi (81)

Messagepar nikkoc@m » Mer Juil 19, 2006 4:38 pm

perso je vais enclencher l'huile si T°C mot > 60°
dc pas de soucis a ce niveau la la PI sera chaude :)
CLIO 2,
bientot à 100% biodiesel...
Avatar de l’utilisateur
nikkoc@m
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 645
Inscrit le: Mer Avr 19, 2006 11:31 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar mica » Mer Juil 19, 2006 5:43 pm

babard8 a écrit:Merci Macarel. Là je suis un peu d'accord avec toi.
Je me pose la question inverse :
Le matin, la bagnole démarre sur du gazole et après 5 ou 6 kms la PI n'est qu'à demi chaude alors que l'huile commence certainement déjà à bouillir dans le réchauffeur.
Au bout des 5 kms l'EV01 ouvre l'huile et l'EV02 laisse tomber la boucle et ouvre le retour PI dans le réservoir principal HVB (je n'ai pas de temporisateur)
Après le gazole froid, l'huile chaude est aspirée par la PI à raison de 2,5 cm/seconde dans la durite d'amenée (sources : d'après mes lectures diverses)
Quels sont donc les risques de ce coté là – certainement du chaud immédiatement après le froid.
Il y a des idées sur le forum ?


Salut.
Si tu arrives à faire bouillir de l'huile :oops: Bravo.
Bon, avec une boucle tu ne risques absolument rien puisque l'huile se mélange tout de suite avec le GO et très lentement.
Sur mes 2 voitures avec kit bicarburation qui n'ont pas de boucle, j'injecte l'huile en dessus de 50°C et là aussi il y a mélange avec le GO, l'huile ne va pas directement chauffer la PI non plus.
Certe, s'il fait froid il faut attendre un peu plus que la PI est pris un peu la T°C du compartiment moteur.

Mica
Avatar de l’utilisateur
mica
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5172
Inscrit le: Lun Jan 10, 2005 10:31 pm
Localisation: La Réunion

Messagepar babard8 » Jeu Juil 20, 2006 11:00 am

nikkoc@m :
En fait selon moi, l'inertie est susceptible d'être plus grande pour la chauffe de la PI que pour celle du thermostat indiquant la T° du moteur.
La PI étant un élément externe au moteur et protubérant (et certainement non traversée par le LDR), je pense que la chaleur met du temps à se diffuser sur celle-ci.
Après cela, apparemment, compte tenu des réponses, il n'y a visiblement pas eu de casse à cause d'un hypothétique choc thermique sur PI auprès des membres du forum. C'est bon signe.

mica a écrit:
babard8 a écrit:.... la PI n'est qu'à demi chaude alors que l'huile commence certainement déjà à bouillir dans le réchauffeur.

Si tu arrives à faire bouillir de l'huile :oops: Bravo.
Mica



Effectivement Image Image :oops: :oops: :oops:

:wink:
babard8
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 170
Inscrit le: Mar Avr 18, 2006 2:49 pm

Messagepar jnf80 » Jeu Juil 20, 2006 2:27 pm

Quand tu roules et que tu purges au GO, l'arrivée GO est tiede puisque les durites dans le moteur sont chaudes.
Apres, je pense aussi que la quantité d'HVB qui arriverait chaud dans la PI n'est pas suffisante pour faire grimper brusquement sa tempèrature.

Tu prends un verre d'eau (vide), tu y verses un fond d'eau bouillante, sauf si il est fellé, il ne casserapas. Tu prends ce même verre et le rempli brusquement en totalite d'eau bouillante, là il casse.
Si ce verre est remplie même partiellement avec de l'eau tiede, tu peux verser l'eau chaude ca ne cassera pas non plus (même féllé).
L200 2005 bi-carburation 100% recycled inside
EGR + Cata Off
Avatar de l’utilisateur
jnf80
Passionné
Passionné
 
Messages: 2191
Inscrit le: Mer Nov 03, 2004 5:03 pm
Localisation: Somme

choc thermique

Messagepar joumpy » Jeu Juil 20, 2006 8:04 pm

Bonjour,
Bien d'accord avec JFN80: les métaux sont extrêmement résistants aux chocs thermiques, par rapport à du verre, grâce à leur bonne conductivité thermique. Pas de souci de ce coté-là.
Les chocs thermiques sont beaucoup plus importants à l'intérieur du moteur et le métal ne casse pas: voir une tête de piston qui peut voir passer alternativement des gaz frais (40°C si intercooler) et des gaz chauds (300-400°C selon moteur) 50 fois par seconde à 3000 trs/min.

Il peut y avoir éventuellement un problème de fatigue à la longue, mais le choc thermique est trop faible pour que ça s'accumule.

A la rigueur, il peut y avoir des soucis de dilatation différentielle: c'est-à-dire des pièces chaudes car au contact de l'huile tournant dans des logements froids car non au contact de l'huile chaude. C'est le même phénomène que le serrage classique de celui qui bourre un moteur froid. Comparons: le serrage intervient si la tête de piston atteint 300-400°C (selon le type de moteur) en quelques secondes (démarrage dragster) dans une chemise à 0°C.
Dans le cas d'une PI, le démarrage se fait au GO froid, mettons 0°C, l'étage haute pression de la PI fait que le GO comme la PI s'échauffent rapidement vers 20°C (on est en hiver) et on injecte en quelques secondes de l'huile chaude, mettons 60°C vu que les tuyaux sont froids au début.
Les ordres de grandeur sont sans commune mesure: 40°C sur un temps plus long par rapport à 300-400°C!
Selon les métaux utilisés, les dilatations sont différentes et il n'est pas certain que les alliages des PI soient optimisés au niveau des coefficients de dilatation; ça relativise un peu.
Les jeux de fonctionnement sont forcemment plus important sur une PI ayant déjà quelques centaines de milliers de kms; donc plus la voiture à de bornes, plus le risque diminue!
En résumé: bien peu de risques, même sur une PI neuve.
@+
Joumpy
Le plaisir n'est rien si par la même occasion il n'emmerde pas quelqu'un d'autre :o
Avatar de l’utilisateur
joumpy
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3960
Inscrit le: Jeu Nov 24, 2005 11:41 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Cyberalex62 » Mar Sep 12, 2006 8:50 am

Si j'ai bien compris, vous avez une boucle et vous y avez raccordés le réservoir d'HVB et le réservoir de gazole ?
Vous choisissez l'un ou l'autre avec deux électrovanne toute simple ?

C'était mon premier système ca (sauf que j'avais deux vannes manuelles... pas très performant, surtout que fallait 5 à 10kms pour purger cette boucle.

Moi j'ai une boucle, mais que pour l'HVB et grace a 4electrovannes (deux paires NO/NF) placé respectivement sur l'entrée de la PI et sur la sortie, quand je purge, le go rentre par l'entré de la PI et repart dans mon réservoir Go via le retour que j'ai fait.
Quand je suis sur l'HVB, l'entré est connecté au retour (la boucle) et le seul chemin possible pour le carburant (HVB) c'est par l'échangeur LDR.

D'ou le problème plus important, je roule au Go jusqu'à ce que le moteur soit a plus de 55°C, le go étant toujours a température ambiante à l'entrée de la PI, je passe sur l'HVB (avec un réchauffeur électrique dans la boucle qui est placé a l'entré de la PI et qui aurat chauffer l'HVB à 75°).

La PI se prend donc une différence de température de carburant de l'ordre de 70°C (cas extrème dans un hivers hivernalement très froid genre -5 !!, le go arriverais a 5 dans la PI), une telle différence serait génante ou non?

Perso je ne sais pas trop, comme le disait un Modo, la PI s'échauffe toute seul, avec ses frottements, son contact avec le moteur et aussi la partie HP qui ne l'oublions pas chauffe bien plus vite que le reste.
Car si l'on comprime un gaz ou un liquide, il chauffe !! (petit Einstein en herbe !!)

Quand dites vous ?
--> Une affaire bien huilé est une affaire qui roule !
Cyberalex62
Motivé
Motivé
 
Messages: 321
Inscrit le: Dim Oct 23, 2005 5:44 pm

Messagepar Cyberalex62 » Mar Sep 12, 2006 10:33 am

Petite rectification sur mes propos :

Je reviens de course, et avant de partir j'ai installer une sonde de température sur la partie haute pression de ma pompe a injection (Lucas), je l'ai placé sur le coté le plus ventillé (soit coté phare), la température ambiante de ce coté y ait de 25°C, la température sur la pompe (partie Haute pression) est de 55°.
Cette température a été obtenu après meme pas 5km de route, le moteur venait a peine d'atteindre sa température nominale (jauge sur le tableau de bord).

Donc la PI chauffe d'une part avec le moteur (coté moteur, la température ambiante y ait de plus de 60°) et d'autre part d'elle meme !!

Donc aucun risque de choc thermique pour la pompe a Injection qui chauffe en meme temps que le moteur (avec un écart de 20 à 40° au grand max).
Donc avec de l'HVB à 75° et la pompe a 50°, ca fait 25°... ca va pas changer grand chose...

Voili voilou
--> Une affaire bien huilé est une affaire qui roule !
Cyberalex62
Motivé
Motivé
 
Messages: 321
Inscrit le: Dim Oct 23, 2005 5:44 pm

Messagepar papagog » Mar Sep 12, 2006 6:26 pm

moi je choc thermique je le crains plus du fait de ma pompe, une lucas epic, en effet il y a un capteur de temperature de Go qui du coup fait varier l'avance selon les degrés de chaleur
le problème c'est que je passe donc de la température ambiante (un peu plus du fait de la chaleur moteur à une température de 50/60 degrés et je me demande ce qui se passe alors ?
y a t il un violent changement d'avance, cela "travaille -il le mécanisme etc...
Avatar de l’utilisateur
papagog
Passionné
Passionné
 
Messages: 1637
Inscrit le: Lun Sep 12, 2005 4:25 pm

Messagepar Cyberalex62 » Mar Sep 12, 2006 7:41 pm

le capteur se trouve ou ?

Parce que la pompe ne passe pas non plus de la température ambiante à 50/60, ca c'est en interne, après tu as l'inertie de la pompe !!

Mais si le capteur se trouve dans la pompe... je ne sais pas, ca ne dois pas changer brutalement non plus, surtout que si tu fais le changement le moteur étant chaud, la pompe a injection sera autour de 50/60°C donc la différence va pas être énorme.

Meme le capteur, il ne capte pas tout les changement brutaux, il est voit venir vite, et fait les changements, mais il fait ca doucement, surtout que les changements sont de l'ordre de quelques °V (ca doit etre entre 5 et 8°V, degrés villebrequin).
--> Une affaire bien huilé est une affaire qui roule !
Cyberalex62
Motivé
Motivé
 
Messages: 321
Inscrit le: Dim Oct 23, 2005 5:44 pm

Messagepar papagog » Mar Sep 12, 2006 7:56 pm

le capteur est au coeur de la pompe
effectivement il doit monter en temperature en même temps que la pompe
le hic pour cet hiver c'est que mon frere m'a cassé mon boitier de filtre à GO qui maintenant fuie entre le systeme de rechauffeur et son cul
du coup je roule actuellement sans filtre du tout et je vais assez rapidement monter un filtre type moto ce sera mieux que rien
le truc c'est donc que je perds le rchauffage du GO par ce biais et augmente le choc thermique si il doit en avoir un car le GO qui devrait etre à 25/30 sera à 5/6 degrés
Avatar de l’utilisateur
papagog
Passionné
Passionné
 
Messages: 1637
Inscrit le: Lun Sep 12, 2005 4:25 pm

Messagepar RiccOlio » Mar Sep 12, 2006 8:55 pm

Papagog, chope un support de filtre à la casse ! Et en attendant, tu peux acheter un filtre à essence de ce type : http://www.oliomobile.org/forum/viewtopic.php?t=6177

Ca filtre aussi bien qu'un filtre à GO car l'élément filtrant est du même type (carton jaune plissé).

Le coup du choc thermique, j'y crois moyennement étant donné qu'en roulant, j'ai toujours trouvé que la PI devenait spontanément très chaude.
Je quitte le forum en raison de mon profond désaccord avec sa politique commerciale. Je ne cautionne PAS l'intervention des annonceurs sur le forum et leur démarchage agressif. Bonne continuation. Pour me contacter, riccolio@oliomobile.org
Avatar de l’utilisateur
RiccOlio
Passionné
Passionné
 
Messages: 3429
Inscrit le: Mar Juin 14, 2005 3:23 pm
Localisation: Finistère

Messagepar RiccOlio » Mar Sep 12, 2006 9:58 pm

Ah oui, j'avais oublié de préciser... à mon avis, ce capteur de température carburant permet au calculateur d'augementer le débit d'injection lorsque la température augmente, pour compenser la dilatation du carburant (confirmé par Profméca)...
Je quitte le forum en raison de mon profond désaccord avec sa politique commerciale. Je ne cautionne PAS l'intervention des annonceurs sur le forum et leur démarchage agressif. Bonne continuation. Pour me contacter, riccolio@oliomobile.org
Avatar de l’utilisateur
RiccOlio
Passionné
Passionné
 
Messages: 3429
Inscrit le: Mar Juin 14, 2005 3:23 pm
Localisation: Finistère

Messagepar activa2000 » Mar Sep 12, 2006 10:41 pm

Tout à fair riccolio, mais ce sont des valeurs quasi homéopatiques...

De +, à mon époque, pour faire chauffer le G.O. des bancs pour les PI, on faisait passer le g.O. sous pression dans des réducteurs ce qui avait pour effet de réchauffer le G.O., donc à mon avis, il a plus de chance que le choc thermique, si choc thermique il y a,se produise quelques 6000 fois par minute dans la t^te HP de la PI, donc le GO ou l'huile qui rentrent à 25°C dans une pompe à 75-100°C, ça ne lui fera pas grand mal.

De plus, si il y une circulation permanente dans la p.I., c'est parce que celle -ci chauffe sans apport de chaleur extérieur, comme l'a prouvé le capteur de t°C qui avait été posé à l'extérieur et du côté ventilé de la pompe.Si cette circulation ne se passait pas, la t° de la pompe serait impressionnante.

A+
l'Activa c'est bien, en abuser ça craint......pour les pneus.Xantia Activa 98 2.1td@136, 200.000km, xantia VSX 94 1.9td 195.000km
0% d'huile (aucun fournisseur à prix décents!!!)
Restos pris d'assauts!!!
activa2000
Amateur
Amateur
 
Messages: 39
Inscrit le: Dim Nov 20, 2005 4:42 pm

Messagepar RiccOlio » Mar Sep 12, 2006 10:47 pm

Impeccable alors :)
Effectivement, le brassage d'un grand débit de carburant sert à la lubrification interne ainsi qu'au refroidissement de la PI... pourtant un fonctionnement en boucle n'entraîne pas de surchauffe spectaculaire de celle-ci... il faut dire que j'ai un échangeur de chaleur DANS la boucle, il faudrait connaître la température du carburant en sortie de PI, car en sortie d'echangeur, le carburant sera à une température proche de celle du LDR quelle que soit sa tepérature d'entrée.
Je quitte le forum en raison de mon profond désaccord avec sa politique commerciale. Je ne cautionne PAS l'intervention des annonceurs sur le forum et leur démarchage agressif. Bonne continuation. Pour me contacter, riccolio@oliomobile.org
Avatar de l’utilisateur
RiccOlio
Passionné
Passionné
 
Messages: 3429
Inscrit le: Mar Juin 14, 2005 3:23 pm
Localisation: Finistère

Messagepar Cyberalex62 » Mer Sep 13, 2006 12:04 am

Après, la PI se refroidi de trois manière, la plus simple étant l'air qui rentre de part le radiateur et les a coté (moteur chaud, j'avais 28° a coté de la pompe !! alors en hivers y dois faire plus frais).

La deuxième étant le moteur lui meme qui ne peut dépasser la température du LDR, via les fixations

Et la troisième étant le carburant qui est assez régulé et ne peut pas chauffer a plus que ce que le LDR permet.

Tout ces facteurs combiné font que la pompe ne chauffe pas, et puis elle n'a pas trop de raison de s'échauffer, prenez un laveur haute pression à 200 bar, la partie HP chauffe mais pas plus que ca...
Allez voir mon sujet http://www.oliomobile.org/forum/viewtopic.php?t=8109

J'ai des infos importantes (du constructeurs notament) qui me dis que quelque soit le tarrage des injecteurs (120...150...), la pression de la PI est de l'ordre de 500 à 600 bar.
et elle peut supporter 85°C sans aucun problème.

De toute facon, au de la de 100-110°C, l'huile peut polymérisé et s'oxyder et ainsi devenir une sorte de patte inutilisable pour le moteur.
--> Une affaire bien huilé est une affaire qui roule !
Cyberalex62
Motivé
Motivé
 
Messages: 321
Inscrit le: Dim Oct 23, 2005 5:44 pm


Retourner vers Equipements pour chauffer l'huile

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité