usine et plantation palme ; le miracle africain?

Modérateur: Les modérateurs

Voici un exemple pour monter un projet en Afrique

Messagepar ERALCAL » Mar Mar 06, 2007 12:49 am

J'ai suivi avec joie ce topic, car je suis entrain de me documenter afin de monter un projet en Afrique ( en Centrafrique et aussi en Côte d'Ivoire)

J'ai trouvé ceci qui est la façon de monter un projet pour une:

Soumission au concours 2007 FFEM-WWF-Terre Sauvage
Protection de la biodiversité en Afrique
Dossier de présentation

http://www.ffem.net/jahia/webdav/site/ffem/users/administrateur/public/Rapports%20DIVERS/dossier_de_soumission.doc

Les bases sont bonnes pour votre projet, il ne reste plus qu'à y apporter vos modifications.

Mon projet ressemble un peu au votre, il englobe TOUS les biocarburants, plus le développement de l'agriculture alimentaire.
Dès qu'il sera prêt je ne manquerais pas le vous le transmettre.
J'ai de très bons contacts dans ces deux pays auprès des dignitaires.

Un petit détail que vous n’avez pas aborder. Vous parlez de routes, mais jamais vous ne parlez des voies fluviales.
Cette région possède 2 825 km de voies fluviales navigable toute l’année.
Source : http://www.izf.net/IZF/Institutions/Int ... ctive4.htm

« LES VOIES FLUVIALES:
La sous-région dispose d'importantes voies d'eau intérieures qui devraient constituer des axes de développement. Seul l'axe Brazzaville- Bangui sur le CONGO et l'OUBANGUI est effectivement exploité et offre une deuxième porte de sortie à la République Centrafricaine et au Tchad, à travers le port de Pointe-Noire. La baisse du débit de ces dernières années a réduit à une durée de 7 à 9 mois la période de navigation. Des travaux d'aménagement du lit du fleuve sont effectués en permanence pour atténuer cette restriction.
Ces axes aboutissent sur deux ports importants:

Le Port de Brazzaville
Le Port de Brazzaville est le principal port fluvial qui se trouve à l'articulation des voies navigables Oubangui-Sangha-Congo et la voie ferrée Brazzaville/Pointe-Noire . Il comporte la zone port public de 55 ha pour une capacité de 460.000 Tonnes général cargo et une zone port à grumes de 16 ha avec une capacité de 600.000 Tonnes

Le port de Bangui (RCA)
Le port de Bangui comprend 330 m de quai repartis entre le port amont, le port central et le port aval. Il dispose de 240.085 m² de magasin, et peut recevoir des conteneurs de 20 pieds. »


Pour ce qui est de la République Démocratique du Congo, celle-ci dispose de 15.000 km de voies navigables, partagées entre le fleuve Congo( 1.740 km ) et ses affluents (le Kasaï, le Kwilu et l'Oubangui, plus de nombreux lacs). Source : http://www.sommets-tourisme.org/f/prix/2004/11.pdf

Si vous avez besoins de moi dans votre projet n’hésitez pas à me contacter.
:flower:
ERALCAL
Amateur
Amateur
 
Messages: 36
Inscrit le: Jeu Fév 15, 2007 12:42 am

Le fleuve congo et ses affluents

Messagepar ERALCAL » Mar Mar 06, 2007 1:04 am

Le fleuve congo et ses affluents. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9ogr ... e_du_Congo

Avec ses 4 320 km de longueur, avec un débit de 40 000 m³/seconde, avec son bassin vaste de 3,75 millions de km², le fleuve congo est respectivement - après le Nil - le deuxième fleuve le plus long d’Afrique, le premier fleuve d’Afrique le plus important par son débit et le deuxième fleuve du monde –après l’Amazonie – ayant le plus grand bassin.
Sa position à proximité de l’équateur lui vaut ce débit le plus important du continent africain (l’Amazone est le seul fleuve qui le dépasse sur ce plan au niveau mondial). En effet, son débit varie de 1 à 3 tandis que celui de l'Amazone varie de 1 à 200. Il est à cheval sur l'équateur et la répartition presque homogène de ses affluents dans les deux hémisphères régularisent son débit et en font le fleuve le plus régulier du monde.
Le fleuve Congo a une importance économique considérable, dans ce sens il fournit du poisson et de l’électricité, mais il constitue une voie de communication indispensable. Avec ses affluents, il forme 14 166 km de voies navigables.
Il prend sa source dans le sud du Katanga, dans le village de Musofi à une altitude de 1 435 mètres et porte le nom de Lualaba jusqu'à Kisangani. Il se déverse dans l’océan par un large estuaire et sa puissance est telle qu'on reconnaît ses eaux jusqu'à 45 km en plein océan3.


Image des fleuves de la RDC.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Fleuve_rdc.svg
:flower:
ERALCAL
Amateur
Amateur
 
Messages: 36
Inscrit le: Jeu Fév 15, 2007 12:42 am

Moteur Diesel à l'Huile de Palme pour l'Afrique

Messagepar ERALCAL » Mar Mar 06, 2007 1:26 am

En ce qui concerne les moteurs diesel fonctionnant à l’huile de palme, je suppose que vous connaissez ce rapport d’ingénieur.
Source : http://www.codeart.org/technique/energi ... 0TEXTE.pdf


:flower:
ERALCAL
Amateur
Amateur
 
Messages: 36
Inscrit le: Jeu Fév 15, 2007 12:42 am

Re: usine et plantation palme ; le miracle africain?

Messagepar malik.kone » Lun Déc 14, 2009 3:20 pm

Merci ERALCAL pour les liens certains on besoin d'être reformaté mais il suffit souvent de recopier que le début des liens sans allez trop loin aprés les /
http://www.codeart.org/fr
ou http://www.ffem.fr/jahia/Jahia
Avatar de l’utilisateur
malik.kone
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 5
Inscrit le: Mer Mar 28, 2007 11:34 am

Précédent

Retourner vers Afrique

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité