Qui utilise le principe des lampes a huile?

Utilisation d'huile végétale pour les chaudières

Modérateur: Les modérateurs

Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar migyonne » Jeu Jan 24, 2013 11:04 am

Bonjour!
je fabrique des "brûleur a mèches" et je voudrais savoir si quelqu'un utilise ce système, ou si je suis le seul a l'utiliser...

http://sechaufferahuile.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
migyonne
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 6
Inscrit le: Jeu Jan 24, 2013 9:04 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Tibo1987 » Jeu Jan 24, 2013 12:18 pm

EXCELLENT !!!

Tu peux nous en dire plus ?

J'ai justement acheté une lampe à huile récemment, les mèches ont l'air d'être en coton ; et elles se consumment à une vitesse folle. Impossible d'obtenir un réglage correct... Super chiant.

Le principe de la mèche est très interessant. Après c'est pas certain que tu puisses avoir un débit suffisant pour faire les kW nécessaire à chauffer une habitation.
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2606
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Nicoo » Jeu Jan 24, 2013 2:30 pm

pour la mèche faudrait essayer le fibre de carbone...
Niveau combustion ça doit encrasser à mort ?
Nicoo
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 563
Inscrit le: Mer Oct 20, 2010 9:52 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Mutin » Jeu Jan 24, 2013 2:31 pm

Salut
Je me pose aussi la question de rendement
Est ce que ca chauffe aussi bien qu’avec du bois dans le poêle ou l’insert?

J'ai un truc comme ca chez moi

http://www.leboncoin.fr/bricolage/398446312.htm?ca=20_s

:occasion5:
Mutin
Passionné
Passionné
 
Messages: 1114
Inscrit le: Sam Mar 03, 2012 2:59 pm

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar migyonne » Ven Jan 25, 2013 9:02 am

Whaaa! ca bouge bien, ici!
En effet, le système "crasse" beaucoup.
Pour les mèches, je n'ai rien trouvé de mieux que la laine de roche:
Une plaque souple (avec le papier craft collé) coute 5 euros chez Bricomarché et on peut rouler des milliers de mèches dedans.
Ces mèches peuvent durer plusieurs jours, mais je les change pratiquement a chaque fois que je remplis les boites ( tous les 12 heures, environ).
En fait, en ce moment, mon huile a pas mal figé et fait basculer les flotteurs, quand je remplis les boites. Et puis, elles sont plus "vigoureuses", pendant les premiers heures...
Attention de ne pas prendre des plaques de laine de roche rigides: la colle, dedans n'est pas appropriée...
Pour ma part, en ce moment, j'ai mis mes boites dans un insert, dans l'atelier car je suis en train de coller des briquettes derrière mon ancien poêle.
Ça chauffe a 40°C, environ, mais ça chauffe toute la colonne de cheminée, et ce, sur 2 étages...
Petite chaleur tranquille, mais perpétuelle, quoi!
Avatar de l’utilisateur
migyonne
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 6
Inscrit le: Jeu Jan 24, 2013 9:04 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Tibo1987 » Ven Jan 25, 2013 11:32 am

Ah donc les mèches se consumment assez vite.

A quoi est-ce du ? Quelqu'un qui en utilise une assez souvent me dit qu'elle change de mèche tous les 6 mois ; et que c'est parce que l'huile utilisée est trop visqueuse, du coup elle ne monte pas assez dans la mèche et c'est donc la mèche qui se consume au lieu de l'huile.

Je ne sais pas qu'en penser ; sur la mienne je passe mon temp à remonter la mèche ; si je la laisse en bas après un bon préchauffe mèche haute, ça fait une toute petite lumière faiblarde; mais ça peut durer plusieurs heures comme ça oui. Comment peut on faire en sorte que l'huile monte plus ?

Tu as des photos de ton système de chauffage ??????
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2606
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Land Rover » Ven Jan 25, 2013 11:40 am

Intéressant , idem , si tu as des photos :razz:

Tu n'y brûles que la mélasse , c'est ça ?

:occasion5:
Land Rover
Passionné
Passionné
 
Messages: 1896
Inscrit le: Ven Juil 15, 2005 5:11 pm
Localisation: sud ouest

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Tibo1987 » Ven Jan 25, 2013 11:46 am

Vu sur ton site les photos des protos.

Interessant. La combustion ne doit pas être si mauvaise sinon tu aurais de la suie partout. Dans un poel ça semble l'idéal grace à la ventilation naturelle du tirage.

Tu as fait des modèles avec alimentation régulée par niveau constant, si je comprends bien (ces histoires de flotteurs etc.)

Pas mal du tout. Et relativement économique. 2 L par jour pour 40 Degrés sur ton poel pas mal.

J'en suis pour ma part plutot vers 10L par jour en fonctionnement 55°C dans 180 m² de baraque isolée moyen (ancienne ferme, gros murs mais pas de vide sanitaire + menuiseries en état moyen)

Merci de partager ça ici

PS : "ami récupérateurs vous ne roulez pas à l'huile en hiver"
Si si si BICARBURATION ça s'appelle !
A+
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2606
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Nicoo » Ven Jan 25, 2013 11:53 am

la mèche crame rapidement car l'huile a du mal à remonter par capilarité sur la mèche.. tu couperai ton huile avec de l'éthanol ça aiderai. (ou de l'essence ou du mazoute)

J'ai parlé de fibre de carbon car je me souviens avoir fait l'expérience de tester sa résistance au feu sur une fibre et elle rougissait sans cramer ni rien. Donc pour moi c'est une piste sérieuse à suivre

Autre solution comme l'huile a du mal à remonter sur les mèches, faire une mèche en forme de corde que tu enroule en spirale et qui dépasse à peine de la surface de l'huile.

Tu as intérêt à ramoner souvent ton conduit d'évacuation !!!! DANGER risque de prendre feu.. soyez prudants !!!!

Sinon il reste toujours la possibilité de faire des pains d'agloméré de sciure mélangée à la merdasse graisseuse..
Nicoo
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 563
Inscrit le: Mer Oct 20, 2010 9:52 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Castolio » Dim Jan 27, 2013 1:10 am

Salut à tous,

J'ai eu aussi l'occasion de tester la combustion de mélasse : J'avais plongé un chiffon dans un seau de 5 l .
Il a tenu 8 jours allumé ! Mais à la fin la flamme était vraiment très petite car j'avais aussi constaté que l'huile ne remontait pas et que cela carbonisait la mèche.

Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à m'être lancé sur cette piste.

De cette expérience j'en ai retenu plusieurs leçons:

1- l'huile est trop visqueuse pour remonter par capillarité dans la mèche
2- cependant le processus d'inflammation fait que l'huile devient quand même liquide
J'avais donc pensé a faire un montage qui ressemblerait à un arrosoir.
J'aurais mis la mèche dans le bec verseur que j'aurais au préalable coupé afin que la sortie du bec soit plus basse que le niveau de remplissage du réservoir.
De cette façon je mettais la sortie du bec verseur en très légère surpression de façon à aider l'huile à remonter.
Je ne suis pas allé au bout de mon idée car je n'avais pas l'arrosoir adéquat sous la main !

On pourrait aussi envisager tout autre principe permettant de créer une légère surpression dans le réservoir de mélasse afin de faire remonter l'huile dans la mèche.
J'aimerais bien que l'on puisse partager le résultat de nos expériences !
Au plaisir de vous lire.
C5 HDI 2004 et Camping Car sur base Mercedes 312D de 2000
Bicarburation en cours.
Nissan Leaf électrique et microcogénérateur à l'huile
Avatar de l’utilisateur
Castolio
Amateur
Amateur
 
Messages: 62
Inscrit le: Ven Mar 23, 2012 9:46 am
Localisation: Yvelines Sud

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar fredgaga » Dim Jan 27, 2013 12:32 pm

j'avais essayé de faire chauffer l'huile avant de l'enflammer. c'est long mais quand ça démarre ça ne s'arrête plus.
autre problème, dans un saut en fer, il n'y avait pas suffisamment d'apport d'oxygène pour que la combustion se fasse correctement. il aurait fallut un apport d'air grâce à un moteur type VMC ou ventilation d'abitacle de voiture.
As-tu déjà essayé de ton côté de ne pas utiliser de mèches ?

La consommation était > à 1L/h, il y avait un dégagement de fumée noire mais rien d'affolant et pas d'odeur d'huile tant que ça brûle. par contre dès que la flamme s'arrête c'est fumée épaisse et odeur de barbecue !

du coup je j'ai pas testé à l'intérieur de peur d'encrasser avec de la suie grasse les conduits que je ne saurais comment nettoyer.
fredgaga
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 163
Inscrit le: Dim Juil 11, 2010 2:54 pm
Localisation: marseille

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Castolio » Dim Jan 27, 2013 12:57 pm

@fredgaga

Tu veux dire que tu as chauffé l'huile jusqu'à ce qu'elle s'enflamme toute seule sans mèche ?
Ça me semble un peu difficile à contrôler !
Non je n'ai pas essayé.
C5 HDI 2004 et Camping Car sur base Mercedes 312D de 2000
Bicarburation en cours.
Nissan Leaf électrique et microcogénérateur à l'huile
Avatar de l’utilisateur
Castolio
Amateur
Amateur
 
Messages: 62
Inscrit le: Ven Mar 23, 2012 9:46 am
Localisation: Yvelines Sud

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar migyonne » Lun Jan 28, 2013 9:05 am

Je vois que beaucoup ont des soucis avec la confection des mèches...
Pourtant, la laine de roche supporte une température de 1200 - 1400 °C,
alors que la flamme de la combustion de l'huile ne monte que de 500 a 700°C.
Le problème, c'est les impuretés dans l'huile qui provoquent un "bouchon" de suie, au bout d'une dizaines d'heures, sur la mèche. Mais celle-ci reste intacte, dessous.
Et cela ne l’empêche même pas de brûler, tant qu'il y a de l'huile. Au contraire, même,
cela agrandit pendant un moment la surface de combustion.
De toute façon, je perds moins de temps a rouler une mèche dans l'huile qu'a tenter de la nettoyer.
Même avec l'huile la plus pourrie (figée, eau, bouts de frites...), je n'ai jamais eu de soucis de capillarité.

Nicoo suggère de couper l'huile avec un autre combustible, ce que je déconseille fortement:
Cela abaisserait le point d'éclair du combustible et deviendrait encore plus dangereux.
Si vous faites des expérience, et que vous entendez crépiter dans vos boites, comme si on jetais de l'eau dans l'huile ( comme des frites dans une friteuse), il faut tout arrêter immédiatement:
l'huile devient trop chaude, et elle risque de s'enflammer et là... NO LIMIT !!

Le pouvoir calorifique inférieur (PCI) de l'huile est d'environ 12 kilowatt/heures par kilogramme ( ce que contient une boite, en moyenne, en litre). Mais si cette quantité d'énergie brûle en 10 minutes (et elle le peut), vos tuyaux, votre poêle et votre maison n'y résisterons pas...
De l'huile enflammée n'a plus besoin d'aucun support, pour entretenir sa combustion.
SOYEZ TRÈS PRUDENTS!

Je remet l'adresse de mon site, car j'ai rajouté une photo concernant la confection
des portes mèches.

http://sechaufferahuile.blogspot.fr/

Bonne journée a tous!
Avatar de l’utilisateur
migyonne
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 6
Inscrit le: Jeu Jan 24, 2013 9:04 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar kozak » Mar Jan 29, 2013 5:55 am

J'ai un brûleur de camping multi-gaz. Jusqu'à maintenant, tout ce que j'ai mis dedans a bien brulé, quoicque j'ai pas essayer l'huile.

Le principe est que le carburant passe dans un tuyaux de cuivre (je crois) qui passe au-dessus de la flamme avant d'atteindre la mèche, ce qui permet de la réchauffer sans chauffer l'ensemble du carburant.

Ça pourrait fonctionner avec ton système. Ça m'intéresse beaucoup, je suis en train de travailler sur une serre solaire avec système d'appoint pour les grands froids (-38°C la nuit la semaine dernière) et j'ai une possibilité de récupération d'huile qui surpasse mes besoins et l'été prochain mon voisin va probablement mettre du canola (colza) en culture et le presser. Bref, la ressource est abondante et ce genre de système est ce que je recherche, simple et économique.
kozak
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 160
Inscrit le: Mar Aoû 12, 2008 4:23 pm
Localisation: Québec

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar Castolio » Mar Jan 29, 2013 7:41 am

Bonjour à tous, Kozak, Mygnonne,

@Mygnonne,
Ton blog est super :!: :notworthy: Il faut que j'essaye la laine de roche !
Je voudrais à terme faire une "gamelle" pour mettre la nuit sous ma marmite chaudière.
Voir http://forum.apper-solaire.org/viewtopi ... highlight=

@Kozak
Bienvenue au "cousin" :occasion5:
J'ai aussi un projet de serre solaire voir http://forum.apper-solaire.org/viewtopi ... highlight=
J'avais aussi le projet de lui mettre un chauffage d'appoint à l'huile et je serais intéressé par quelques échanges sur le principe de ta serre et de son chauffage d'appoint.
C5 HDI 2004 et Camping Car sur base Mercedes 312D de 2000
Bicarburation en cours.
Nissan Leaf électrique et microcogénérateur à l'huile
Avatar de l’utilisateur
Castolio
Amateur
Amateur
 
Messages: 62
Inscrit le: Ven Mar 23, 2012 9:46 am
Localisation: Yvelines Sud

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar migyonne » Mar Jan 29, 2013 11:53 am

Salut, amis canadien!
Le système de tuyau de réchauffe me fait penser aux anciennes lampes a souder... Tu aurai une photo?
Le récupérateur de chaleur pour cheminée ouverte de l'ami Alain Garcia m'a laissé sans
voix tant il est époustouflant de simplicité.
C'est vrai que coté esthétique, y'a a revoir. lol
Pour Fidel castor, je n'ai pas trouvé de photos... dommage, car ça doit valoir le coup.
Avatar de l’utilisateur
migyonne
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 6
Inscrit le: Jeu Jan 24, 2013 9:04 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar migyonne » Mar Jan 29, 2013 12:07 pm

Je vous présente a mon tour le "chauffage central qui tue", tellement il est simple.
Présent dans tout le Nord du Portugal, surtout ou l'on voit d'étranges bouts de tuyaux
tordus dépasser des toits...
- A placer a la place de la plaque, au fond d'une cheminée ouverte.
( au fond, et au sol, car c'est la braise qui maintient le réservoir au chaud)
-Réservoir provenant de citernes d'air comprimé de camion ou bouteilles de gaz soudées (bout a bout)
-Pas d'accélérateur ( circulation d'eau naturelle)
- Montage tout en tube fer et filasse.
-Pressurisation naturelle.
-L'eau chaude sort par le haut du réservoir et l'eau froide entre par le bas, derrière.
(Aucun danger d'explosion ni de surchauffe, tant qu'il y a de l'eau dans le réservoir)
- Prévoir un arrosoir : Entrée d'eau pour remise a niveau libre: quand l'eau ne rentre plus dans le circuit, c'est qu'il est plein! Fermer alors la vanne!
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.
Avatar de l’utilisateur
migyonne
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 6
Inscrit le: Jeu Jan 24, 2013 9:04 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar migyonne » Mar Jan 29, 2013 2:21 pm

Heu oui, je voulais dire "Amis québecois"! Je pensais juste au froid qu'il fait chez vous
et moi qui me plaint dés qu'il fait -10° !!
Bonne journée!
Avatar de l’utilisateur
migyonne
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 6
Inscrit le: Jeu Jan 24, 2013 9:04 am

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar fredgaga » Sam Fév 02, 2013 2:24 pm

migyonne a écrit:l'huile devient trop chaude, et elle risque de s'enflammer et là... NO LIMIT !!
Le pouvoir calorifique inférieur (PCI) de l'huile est d'environ 12 kilowatt/heures par kilogramme ( ce que contient une boite, en moyenne, en litre). Mais si cette quantité d'énergie brûle en 10 minutes (et elle le peut), vos tuyaux, votre poêle et votre maison n'y résisterons pas...
De l'huile enflammée n'a plus besoin d'aucun support, pour entretenir sa combustion.
SOYEZ TRÈS PRUDENTS!

http://sechaufferahuile.blogspot.fr/

Bonne journée a tous!


C'est pour cela que les test n'ont été fait qu'a l'extérieur, dans une cheminée, deux points me faisaient peur, l'encrassement de tuyaux par de la suie grasse qui pourrait s'enflammer et l'augmentation excessive de chaleur dans le foyer car de l'huile qui brûle est très difficile à éteindre.
fredgaga
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 163
Inscrit le: Dim Juil 11, 2010 2:54 pm
Localisation: marseille

Re: Qui utilise le principe des lampes a huile?

Messagepar kozak » Dim Fév 03, 2013 1:59 am

Faut s'assurer que la combustion se fasse à température élevée. Sinon, il y aura certainement encrassement de la cheminée et la c'Est le risque de feu qui devient préoccupant. Ici, le rammonage est obligatoire à tous les deux ans je crois et encore il y a quelques maisons qui disparaissent chaque automne.

J'ai pensé hier à un hydride bois-huile, sur le principe d'un rocketstove (google est votre ami). Il serais alors possible d'utiliser le bois pour démarrer la combustion et créer une chaleur suffisante. Il me reste à trouver une solution efficace d'alimentation en huile, mais je crois que je me dirigerai vers cette avenue. Parce que l'autre problème d'une mauvaise combustion c'est la pollution intense et mon but c'est d'éviter le pétrole entre autre pour ça alors...
kozak
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 160
Inscrit le: Mar Aoû 12, 2008 4:23 pm
Localisation: Québec

Suivante

Retourner vers Chaudières

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron