Brûleur multi-combustible AR-CO

Utilisation d'huile végétale pour les chaudières

Modérateur: Les modérateurs

Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Jeu Avr 03, 2014 12:10 am

Salut à tous,

Après avoir longtemps parcouru le forum, à mon tour d'y poster mon expérience.

J'ai acheté en fin d'annèe dernière un brûleur multi-combustible. Je ne voulais pas modifier un brûleur fuel comme certains l'ont déjà fait. Je ne me sentais pas l'âme suffisament hardie pour tenter cette expérience.
Je ne voulais pas une installation énorme dans la mesure où je suis en location dans une maison et que je veux tout récupérer le jour où je change de chez-moi. La chaudière est utilisée pour notre habitation ainsi que pour celle des proprios, il s'agit d'une grande maison coupée en 2. Le brûleur à fuel d'origine est sagement posé à côté de la chaudière et attend qu'on le remette en place an cas de coup dur avec le brûleur multi-combustible.
Je cherchais un brûleur qui nécessite le moins de pièces possible, pas de compresseur, pas de pompe d'aspiration...épuration maximale!

Ce brûleur a la particularité de pouvoir être utilisé en charge, mon réservoir se trouve à un mètre au dessus. La pression dû à l'élévation suffit pour que l'huile coule via l'électrovanne.

Image
Image

Bon chez moi, le réservoir est à l'intérieur au-dessus de la chaudière, bien au chaud! Tout comme ma cuve de 1'000l de stockage.
Le tube de dégazage (visible en haut à gauche) me sert en même temps de niveau pour la cuve aérienne.

Image

Mon huile est filtrée à 50 microns via un filtre lavable d'eau que tout le monde connait.

Voici donc la bête :

Image

Il peut boire de tout, du fuel aux huiles minérales en passant bien sûr par notre très chère huile végétale.
Le modèle que j'ai est l'AMR-BR8 qui développe de 35 à 110 KW, la résistance intégreée consomme 350W, elle ne s'allume que lorsque le thermostat de la chaudière envoie une demande de chauffe. Quand l'huile est à température voulue (60°C préconisés par le constructeur), le moteur et le transfo d'allumage se mettent marche. Ca dégaze la chambre de combustion et en même temps le brûleur s'assure qu'il y a bien une étincelle entre les électrodes. Après une temporisation de 10 secondes, l'huile est projetée dans le foyer et Wouf, ça chauffe!

Le principe utilisé est celui de l'émulsion basse pression. le combustible est mélangé à l'air gràce à un moteur muni d'ailettes qui mélange le tout de façon homogène avant de l'envoyer vers le gicleur.

Gros plan sur le gicleur :
Image

et ce qu'il contient...la pièce maitresse de l'installation qui créé un tourbillon en pulvérisant l'huile:

Image

L'accroche flamme a une douzaine d'ailettes

Image

Au niveau de l'utilisation quotidienne, on peut dire que je suis encore en phase de rodage, pas le brûleur, hein, mais plutôt moi! J'ai rencontré plusieurs soucis auxquels j'ai, partiellement ou pas, remédié.
L'avantage que j'ai déjà, c'est la qualité de mon huile, elle ne contient pas d'eau ou très peu, décante dans une cuve de 1000l dont je ne pompe que le dessus, filtrés à 50 microns.
Installé depuis le 1er janvier, j'ai du consommer pas loin de 2'000l. Il faut dire que mes réglages ne sont pas optimum, loin de là.

Je suis tous les 2 jours sur le brûleur pour le nettoyer, voici à quoi ça ressemble au bout de 48h

Image

Je suis devenu le champion du démontage/nettoyage/remontage express, en moins de 10mn, c'est plié.
A la lecture du post Quel type d'installation pour se chauffer à l'huile ?, j'ai pu voir que cet entretien récurrent est bien trop rapproché.
J'ai une grande partie d'imbrulés, j'ai toujours de l'huile noire qui reste au fond du foyer que je dois vider en même temps que je nettoie l'accroche-flamme, sous peine de voir cette huile continuer à brûler même lorsque le brûleur est arrêté :-/
Surtout, je suis entrain de pourrir l'intérieur du corps de chaufffe en rajoutant u ne couche d'huile sur toute la paroi!

Il y a peu, le brûleur ne voulait pas redémarrer, pas de flamme persistante en post-combustion, dès que les éléctrodes se coupaient : plus rien.
Il s'agissait d'un manque de tirage dû au colmatage des plaques de fonte qui se trouvent sur le chemin de la fumée et qui emmagasinent de la chaleur pour la restituer doucement.
Elles ressemblent à ça:
Image
J'en ai bavé pour les sortir, elles étaient soudées à l'huile caramélisée sur le corps de chauffe.
Du coup, je les ai mises de côté pour que les fumées circulent mieux et ça chauffe de nouveau!
Je vais les plonger dans un bain de soude pour voir si cela se décolle sinon, bourrinage au tournevis :-/

Pour ce qui est de l'encrassement, j'ai lu que la position des électrodes et de l'accroche-flamme vis à vis du gicleur sont importants pour obtenir l'effet pyrolise. Je suis entrain de tester une nouvelle position avec l'accroche-flamme un peu plus en avant, tout comme les électrodes pour que la base de flamme soit plus en avant...Je ne peux malheuresement pas voir la flamme dans le corps de chauffe, je n 'ai qu'un oeilleton qui donne sur le le milieu de la flamme :-(
On verra dans 2 jours ce que cela aura donné!

Comme j'en avais marre de ne pas savoir ce qui se passait dans mon garage, situé sous la maison, avec un seul accès extérieur; je me suis installé une visio-surveillance à base de pc récupéré et de ma première webcam d'il y a 15 ans :-)
J'ai toujours un oeil dessus et peux intervenir rapidement en cas d'anomalie. Avec l'habitude, j'arrive à déceler quand elle est prête à se mettre en défaut!

Je continue la lecture pour voir ce qui pourrait m'aider à améliorer le système :sign7:
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Macromalhuile37 » Jeu Avr 03, 2014 11:21 am

Pour le nettoyage de ton goudron:
chalumeau au butane et brosse metalique ou tu les met dans un feu de saint jean...

Pour le reste..Ouyouyouye...Je ne vois pas trop coimment ce gicleur peut faire de la micro emulsion...Désolé je ne peux gere te conseiller sur ce systeme...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11647
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Tibo1987 » Ven Avr 04, 2014 11:17 am

Salut, bravo pour ta persévérence et ton retour d'expérience,
je pense que tu n'es pas si loin que ça de t'en sortir,

Ton goudron qui se dépose dans le fond de ta chaudière et sur tes ailettes vient d'une flamme trop froide, ou trop riche, ou les 2.

A première vue comme ça je dirai que tu injectes trop de carburant, (et vu ta consommation) ;

de plus, tu as le problème classique de l'engoudronnement de tout ce qui se trouve devant le gicleur, et ça se résoud en partie avec la pose d'un tube "post combustion" ou "tuyère post combustion" comme expliqué dans les post chaudière,

il sagit de placer un tube autour / dans le prolongement du gueulard, de manière à
1) faire la flamme dans un environnement plus chaud (au lieu d'être dans l'air de la chaudière ~150-200 degrés) la flamme a lieu dans un tube porté au rouge ~400 - 600 degrés ; et pour bruler correctement de l'huile végétale il faut passer 250 - 300 degrés ; plus la flamme (ou l'environnement de la flamme) sera chaud mieux ça ira.
2) faire un point chaud autour de tes ailettes, et canaliser les flammes (les contraindre un peu) de manière à ce que cette chaleur crame les dépots inévitables sur les ailettes, les électrodes etc. ;

Idéalement, tu placeras ton accroche flamme (les ailettes tout au bout du geurlard, et sur le gueulard tu installes un tube d'un diamètre un poil supérieur au gueulard dans lequel se fait la flamme. Idéalement cette tuyère chevauches un peu le nez du gueular, elle est chauffée par la flamme et rayonne sur les ailettes et le gueulard pour limiter les imbrulés. Egalement, comme les flammes ne se font plus à l'air libre mais dans le tube, elles ont tendance à lécher un peu plus le front de l'accroche flamme ce qui fait un effet pyrolyse bien appréciable.

Le mieux pour faire cette tuyère c'est de l'inox réfractaire, en 2 eme un tube en inox un poil épais (pas une gouttière) ou à défaut de l'acier.

Edit : petite question, sur le schéma de ton bruleur, c'est quoi "numéro 11 filtre compresseur" ?
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2630
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Macromalhuile37 » Ven Avr 04, 2014 2:36 pm

Pour moi si il trouve tous les jours de l'huile noire au fond de sa chaudiere..Il ya un probleme important d'imbrulés qui se resoudra mal meme avec un tube de combustion..Il tourne beaucoup trop riche ou alors avec un corps de chauffe beaucoup trop froid...La taille du trou central de son accroche flamme ne me dit rien de bon(trop gros trop de passage d'air) de plus son moteur de ventillo semble etre relativement couillu(mais c'est peut etre qu'il y a un compresseur integré au bruleur) cela dit c'est fait pour fonctionner...Un essai avec du fuel et les reglage adequate pour serait peut etre judicieux(puisqu'il est polycombustible)...La bete n'a pas l'air facile a domestiquer...
Edit
Visiblement ce bruleur fonctione comme un gros bruleur fuel classique: l'huile est envoyée sous pression dans le gicleur aprés avoir été rechauffée...Ton fabriquant fournit il des gicleurs de tailles differentes? as tu essayé de baisser la quantité d'huile?, d'air?
Ca doit fumer un peut noir en sortie de cheminée...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11647
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Tibo1987 » Ven Avr 04, 2014 3:09 pm

Pour le trou au centre je ne sais pas ;

on pourrait penser en effet qu'il y a trop d'air, ce qui a pour effet de "souffler" les goutelettes d'huile ;

elles seraient en partie reprises par le tube post combustion s'il y en avait un.

De mon coté j'ai aussi remarqué que si je tourne trop pauvre, je goudronne un peu ; comme quand je tourne trop riche ; ce n'est d'ailleurs pas le même goudron, trop riche j'ai de la suie grasse dans le foyer, trop pauvre un peu de ce goudron, surtout sur les ailettes ;

le juste milieu, c'est les "cendres dans le foyer" ; quand le foyer est tout blanc de cendres c'est le bon réglage.
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2630
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Macromalhuile37 » Ven Avr 04, 2014 3:44 pm

Tibo1987 a écrit:Pour le trou au centre je ne sais pas ;


De mon coté j'ai aussi remarqué que si je tourne trop pauvre, je goudronne un peu ; comme quand je tourne trop riche ; ce n'est d'ailleurs pas le même goudron, trop riche j'ai de la suie grasse dans le foyer, trop pauvre un peu de ce goudron, surtout sur les ailettes ;


le systeme delavan est trés sensible...
Si tu regles ton débit d'huile en modulant la pression d'air sur ton gicleur quand tu crois etre trop pauvre(en baissant la pression) en fait tu tu devient trop riche car tu fais varier le débit d'air dans le gicleur dans un %age supérieur a celui de combustible...
Faut que je retrouve les tableau...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11647
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Macromalhuile37 » Ven Avr 04, 2014 4:06 pm

pour le plus gros gicleur par exemple avec une hauteur d'aspi de 3cm
a 0.21 bar on a 0.35% d'HV dans l'air
a 0.7 bar 0.30%
a 1bar 0.25%

Donc plus on diminue la pression d'atomisation de nos gicleur plus le %age d'HV augmente dans le ratio air/HV de la partie pulverisation...C'est bien sur sans compter la partie envoyée par le ventillo qui elle est pharaonique ...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11647
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Tibo1987 » Ven Avr 04, 2014 4:20 pm

Hm interessant j'ai toujours considéré que c'était linéaire, plus de pression = plus d'huile ce qui n'est pas forcément vrai.

Bon cela dit ; je parle de ça dans une plage de réglage "faible" ; pour ma part avec un -11 je tourne entre 0.3 et 0.5 bar, exceptionnellement 0.6 bar, quand mon préfiltre est au bout ou gicleur en train de se boucher.
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2630
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Sam Avr 05, 2014 11:18 pm

Salut les gars et merci pour votre soutien :occasion5:

Effectivement, le brûleur fonctionne comme un fuel classique :

Image
A noter que sur mon modèle , pas de pompe (n°5), c'est plus une mollette de débit en fait.

Tibo a écrit:petite question, sur le schéma de ton bruleur, c'est quoi "numéro 11 filtre compresseur" ?

Il s'agit d'un simple filtre intégré au brûleur, sécurité supplémentaire pour m'éviter d'aller chercher un bout de graillon dans l'EV qui serait passé à travers les mailles de ma filtration...

Effectivement, j'ai beaucoup d'imbrulés. Voici ce que ça donne sur le gueulard après une semaine de fonctionnement :
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Et ça, c'est ce que je gratte au couteau suisse 1 fois par semaine:
Image


Pour autant, je ne pense pas être trop riche. Voici le tableau de débit du constructeur :
Image
Ma mollette est réglée sur 0.5 ! Dans la mesure où la puissance mini du brûleur correspond à la puissance maxi de ma chaudière, je dois être le plus bas possible. Ce réglage est assez récent, j'étais avant calé sur 1 pensant que je ne pouvais/devais pas aller en dessous des préconisations constructeur, mais comme j'entendais la flamme qui "claquait", entendez "ronflait bruyamment", je suis descendu aussi bas que je pouvais, tout en gardant une flamme qui dure.

Bon, la bonne nouvelle, c'est que depuis 3 jours que j'ai modifié mon réglage de position des électrodes et de l'accroche-flamme (tous les deux plus en avant), j'ai une flaque plus petite dans le corps de chauffe. A relativiser, ceci peut aussi être dû à la plus faible conso vu les t° douces de ces derniers jours. Mais bon, j'y crois, j'y crois...
Image
Le fond de la cuve présente même des cendres là ou habituellement c'était immergé :-)

Macro a écrit:Ton fabriquant fournit il des gicleurs de tailles différentes?

Aucune idée pour les gicleurs, je lui ai envoyé un mail, on verra. Tu pencherais pour un gicleur plus petit je suppose, pour faire un beau brouillard?
Je trouve pourtant qu'il est pas trop mal celui-ci (allumage à 10 secs). Enfin, c'est ce qu'il restait dans la ligne, l'EV n'était pas ouverte sinon WOUF dans le garage :-)


Macro a écrit:as tu essayé de baisser la quantité d'huile?, d'air? Ca doit fumer un peut noir en sortie de cheminée...

L'huile au mini, l'air, j'ai réglemon air secondaire à environ 2/5 de sa capacité maximale, moins et la flamme et trop dure et ne tient pas, plus et j'ai l'impression d'avoir une torchère d'Arabie Saoudite :-/
La fumée sur le toit est plus blanche que noire.

Au niveau du débit, je peux difficilement jouer avec vu qu'il est en fonction du niveau de ma cuve aérienne. J'ai eu le cas hier soir, cuve aux 2/3 et flamme qui ne tient pas aps, j'ouvre un tout petit peu plus ma molette de débit et zou, c'est reparti en attendant que je fasse le complément du réservoir et que je rebaisse ma mollette à 0.5.

Je penche donc plutôt sur un environnement trop froid qui ne brûle pas tout ce que j'envoie, même si c'est en petite quantité.

Je me lance à la recherche d'un tube en inox, idéalement, pour pyrolyser les gouttes rebelles.

J'avoue que je suis devenu un oléo-anxieux, à regarder dès que je passe devant le pc si le brûleur cycle bien (d'ailleurs à l'heure où j'écris ces lignes, j'ai ma webcam ouverte sur une autre fenêtre...), prêt à aller appuyer sur le bouton rouge de quittance d'alarme. Hey, faut quand même en vouloir, j'ai eu plusieurs fois l'envie de lui apprendre à voler au tout début, là ca va mieux mais je sais que ça peut revenir à tout moment! Je suis sûr que vous voyez de quoi je parle...
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Tibo1987 » Lun Avr 07, 2014 11:43 am

Salut salut,

il y a un truc qui ne va pas ; à en juger par ton encrassement,

en regardant ta vidéo, ton brouillard a l'air assez bon pour la finesse mais a l'air de contenir beaucoup trop d'air, les goutelettes sont soufflées avec beaucoup de vitesse et ne s'allument même pas ; sur ta vidéo, y a t il une raison connue pour que ça ne s'allume pas ? Chez moi quand la partie huile du gicleur est en train de colmater, mon brouillard devient moins épais, la puissance du bruleur diminue (ça chauffe moins fort) et j'encrasse mes ailettes un peu comme les tiennes (pas le foyer quand même) ;

J'émets là des hypothèse, mais ; je trouve qu'il y a un truc étonnant dans le système d'émulsion eau / air, c'est qu'il n'y ait pas de réglage de proportion air / carburant dans le gicleur (air primaire donc) ; et j'ai l impression que le dosage air primaire / carburant va dépendre de la viscosité du carburant ; ce qui expliqurait aussi la tronche de ton brouillard, très "aéré" en tournant avec de l'huile par rapport à un carburant plus fluide.

Je pense qu'il faut essayer de densifier un peu ce brouillard, peux tu envisager de
- mettre une vanne de régulation (petite vanne 1/4) sur la partie "air" du "compresseur" (après le filtre) et faire des essais en fermant partiellement voir presque totalement l'air primaire afin d'augmenter le ratio air / carburant de ton brouillard
- augmenter un peu la température du carburant pour diminuer sa viscosité ; genre faire un essai à 90 deg ? (si tu as accés à ce paramètre)

en parallèle de ce travail sur le brouillard, tu peux essayer de réduire ton air secondaire, la plupart des gens ici tournent avec des bruleurs plus petits que toi et on a tous l'air secondaire tout bas tout bas ;

Le tube inox aidera un petit peu pour la partie électrodes etc. mais je ne crois pas qu'il règle tous tes problèmes.

Bon courage!


PS tu es d'où ?
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2630
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Lun Avr 07, 2014 12:15 pm

Salut,

En fait sur ma vidéo, il n'y pas de flamme car, j'ai coupé avant que l'EV soit ouverte :-) J'ai allumé le brûleur en intérieur, à côté de la chaudière, pas vraiment un endroit approprié pour faire un feu de joie (sauf si j'ai tellement de joie que je fais cramer la maison).
Je vais me faire une installation extérieure pour pouvoir tester le brûleur dehors parce que c'est vrai que ce n'est pas évident d'essayer de régler à l'oreille :-/

Il n'y a effectivement pas de réglage possible d'origine pour l'air primaire, il s'agit d'un tube fixe qui vient prendre son air près des pales du moteur. Mais bon, tout est modifiable et le rajout d'une vanne 1/4 peut se faire aisément.
Je peux modifier la t° de l'huile avec la résistance intégrée jusqu'à 90° max. J'étais à 90° avant et j'avais posé la question au constructeur et il m'avait préconisé de descendre à 60° :doubt:

Si je baisse trop mon air secondaire avec les réglages actuels, j'étouffe la flamme, à voir une fois que j'aurais installé une vanne sur l'air primaire.

Bon, on va se la tenter!

Je suis à la frontière de la Suisse (pas la petite tourangelle, la vraie!) du côté français ;-)
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Tibo1987 » Lun Avr 07, 2014 4:58 pm

Ok..

Tiens nous au courant de tes essais, j'essaierai de te donner mon avis autant que possible.

Fais nous si tu veux une vidéo de la flamme ;
j'essaierai de t'en faire une un de ces 4 ; (la chaudière est actuellement coupée, je la remets en route juste quelques heures les soirs où il fait un peu froid ; mais c'est déja l'été à Toulouse!)

également, pour tes réglages, je te déconseille un peu de les faire à l'air libre, ça ne veut pas dire grand chose, notamment sur l'air secondaire. En plus tu auras des soucis avec le capteur optique de flamme.

Par contre, dans ta chaufferie, à l'abri de trop de lumière, le bruleur monté sur la porte et la porte entreouverte, c'est bien pratique (et c'est comme ça que je travaille la plupart du temps). (mais ta chaudière a t elle une porte ?)

EDIT : je ne comprends pas ton message précédent, tu as fait une vidéo de la séquence de démarrage, EV fermée, donc sans carburant injecté, c'est quoi le brouillard alors qu'on voit sur la vidéo ?

RE EDIT : je relis le premier message, OK c'était le brouillard de ce qui restait dans la ligne, aucunement représentatif des conditions "réelles", la preuve, ça ne s'allume pas!
si tu veux travailler sur ton brouillard sans faire WOUF, le plus simple est de couper les électrodes (débrancher soit le boitier HT, soit carrément les électrodes (sans laisser trainer un des 2 fils sur le chassi! - débrancher les 2 fils HT coté boitier HT) attention à la tempo ; couper avant de mettre en défaut pour ne pas se tapper à chaque fois les 2 minutes d'attente. et donc laisser l'EV s'ouvrir ; tu peux mettre devant un bidon de 25 L découpé pour collecter le précieux brouillard (et éviter de tout graisser dans ton garage!)

A+
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2630
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Lun Avr 07, 2014 5:05 pm

Ma chaudière a bien une porte, heureusement d'ailleurs :-)

Bien noté pour le coup de la porte entrouverte, j'espère juste pas trop enfumer le garage.

Je devrais quand même bien voir où se forme la flamme pour la placer au mieux devant l'accroche-flamme.

Le léger brouillard sortant est ce qu'il restait dans la tubulure je suppose.
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Macromalhuile37 » Lun Avr 07, 2014 5:09 pm

Tu peux aussi pour te donner une idée en exterieur trouver un bidon acier de 25 a 50 litres et envoyer la flamme de ton bruleur par un des fond que tu auras defoncé au prealable...
Image
Avatar de l’utilisateur
Macromalhuile37
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11647
Inscrit le: Sam Sep 10, 2005 8:46 pm
Localisation: petite suisse tourangelle

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Tibo1987 » Lun Avr 07, 2014 5:11 pm

Fais ta flamme porte ouverte de 5 cm (pour bien la visualiser), et ajuste tes réglages air primaire / air secondaire, débit carburant et température,
avec dans l'idée d'enrichir ton brouillard sans trop "souffler la flamme" ;

ton brouillard sans allumage doit être bien dense, pas aller trop loin (tu n'es pas censé enfumer trop le garage, le brouillard retombe au sol s'il est suffisamment dense ; c'est en tous cas ce qui le fait le mieux avec la pulvérisation DELAVAN.

avec allumage, observe les bords de ta flamme (mets un spot de grosse lumière dessus) à la recherche de goutelettes imbrulées, (des petites gouttes en bout / bord de flamme qui tombent tel quel sur les parois de ta chaudière en ayant ou partiellement brulé ou pas du tout) ; tes reglages doivent minimiser ce phénomène au maximum ; et la tuyère post combustion se chargera du peu qui resteront.

Courage!
Merco_C250TD Bicarb
Yaris_D4D Casse moteur
Berlingo Elec, MB100 filtre commun, 206 D
ex Chaudière 100% mélasse
ex Fiat JTD
Avatar de l’utilisateur
Tibo1987
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2630
Inscrit le: Sam Jan 12, 2008 11:53 am
Localisation: Naucelle 12800

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Lun Avr 07, 2014 5:16 pm

Même pas peur!

Merci pour les conseils :occasion5:
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar lolo85 » Lun Avr 07, 2014 8:41 pm

ouaw ce graillout as tu trouver un tube inox?
cela garde bien la chaleur et sa aide au re démarrage moi au fond j'ai même mis des brique réfractaire que la flamme vient lécher sa garde la chaleur sa brule les gouttelettes et sa rougie bien donc démarrage nickel
xm break 2.1 td bi-carbu (bosch)
159 1.9 jtdm (188cv)
spider brera 2.2 jts (185cv)
xs évolution lexiav45 pps2000
canclip renault
autocom
elm 327
mpps

alfa 159 185 cv no fap no egr siwirl 70% Image
Avatar de l’utilisateur
lolo85
Passionné
Passionné
 
Messages: 1959
Inscrit le: Dim Aoû 14, 2005 6:25 pm
Localisation: vendée

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Lun Avr 07, 2014 10:31 pm

Salut,

J'ai essayé la technique de la porte ouverte: ça ne fume qu'au dégazage, une fois la flamme présente, tout part dans le conduit. C'est effectivement nicket pour observer la combustion.

Pas encore trouvé de tube inox, mais mes recherches continuent :-)
Si jamais vous avez ça au fond du garage, mon diamètre extérieur est de 114mm ;-)
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar lolo85 » Lun Avr 07, 2014 10:41 pm

a jdoit peut etre avoir cela
xm break 2.1 td bi-carbu (bosch)
159 1.9 jtdm (188cv)
spider brera 2.2 jts (185cv)
xs évolution lexiav45 pps2000
canclip renault
autocom
elm 327
mpps

alfa 159 185 cv no fap no egr siwirl 70% Image
Avatar de l’utilisateur
lolo85
Passionné
Passionné
 
Messages: 1959
Inscrit le: Dim Aoû 14, 2005 6:25 pm
Localisation: vendée

Re: Brûleur multi-combustible AR-CO

Messagepar Legwy » Mar Avr 08, 2014 10:50 am

Salut,

Merci lolo pour la proposition mais je n'envisage pas de faire un tour en Vendée dans les prochains temps :?

J'ai contacté une entreprise locale qui me propose du tube inox 304 L en diamètre 114.30 x 1.50 mm au prix de 74.26 euros TTC le mètre, soit pour 30 cm 22.28 euros TTC

Est-ce que vous savez si cet alliage irait? Je ne m'y connais pas en mettalurgie :-/
Bon, je suppose qu'avec 1,5mm d'épaisseur, il ne devrait pas fondre!
806 1.9 TD au biodiesel
Clio, 106 et Kangoo Electriques
Brûleur Poly-combustible AR-CO au jus d'huile
Avatar de l’utilisateur
Legwy
Amateur
Amateur
 
Messages: 56
Inscrit le: Lun Jan 05, 2009 6:07 pm
Localisation: Ain - Pays de Gex

Suivante

Retourner vers Chaudières

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron