fabrication d'une presse??

pour discuter des presses à huile

Modérateur: Les modérateurs

Messagepar Baloo » Ven Déc 07, 2007 12:11 am

Macromalhuile37

Je suis tout a fait d'accord avec toi, c'est pour ca que j'ai dit qu'il fallait beaucoup d'expérience pour sortir une presse qui fonctionne correctement.
Beaucoup d'éléments sont pointilleux comme la vis, l'interstices des barreaux, la vitesse de rotation , la qualité des graines, etc ...

Beaucoup ce sont deja cassés les dents. :roll:
Baloo
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscrit le: Sam Déc 01, 2007 12:09 am

Baloo

Messagepar QuenBen » Lun Déc 10, 2007 12:19 pm

On est 2 étudiants GMP du mm groupe que Guillaume on a dc le mm sujet : la presse!!
Pour info il y a 3 fils d'agriculteurs dans notre groupe, un des 3 cultive le colza!!!
Je pense que tu n'as pas bien compris notre sujet, nous avons bien étudié depuis l'année dernière les différents types de presses (a vis, a barreaux...) on a choisit une presse à vis, et on est au courant des difficultés puisque nous les rencontrons (pas de la vis, qualité de la graine...) cela ne nous empèche pas de croire en notre sujet!!!
Nous sommes peut être ambitieux mais pas bornés comme toi!!!
Pour info, on sait vissé un écrou.

Ah et nous sommes en colaboration avec l'ENSAM (école nationale des arts et métiers) d'Angers.

On se retrouve en mars a la fin de notre projet et on en reparle.

A bon entendeur, salut. :D
QuenBen
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 1
Inscrit le: Lun Déc 10, 2007 12:07 pm

Messagepar Vim » Lun Déc 10, 2007 12:51 pm

du calme, les gars : restez cool et courtois !
sinon faudrait que nous fermions ce post, ce qui serait dommage :wink:
Vim
Passionné
Passionné
 
Messages: 2133
Inscrit le: Mer Sep 15, 2004 1:15 am

Messagepar Baloo » Mar Déc 11, 2007 12:16 am

QuenBen

Je te signale que vis et barreaux, ca fait partie de la même machine.

Et je ne vois pas pourquoi tu t'énerves comme ca :shock:

Bon courage quand même. :wink:
Baloo
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscrit le: Sam Déc 01, 2007 12:09 am

Messagepar philippe09 » Mer Déc 12, 2007 3:05 am

Une presse a piston hydraulique serait plus simple a construire en utilisant des éléments du commerce : vérins, centrale hydraulique, etc...
Et le taux d'extraction serait meilleur qu'avec une presse à vis "artisanale".
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar Baloo » Jeu Déc 13, 2007 12:30 am

Ca n'avance que toi philippe09

Le taux d'extraction serait meilleur qu'avec de petites quantités traitées.
Et puis le travail serait discontinu, ce qui limiterait le débit de la presse. Il y aurait beaucoup de temps perdu avec le chargement et la vidange, ...
Baloo
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscrit le: Sam Déc 01, 2007 12:09 am

Messagepar philippe09 » Jeu Déc 13, 2007 2:34 am

Je parlais d'une presse inspirée des presses à briqueter la biomasse.
http://www.reinbold-gmbh.de/francais/ma ... -160-f.htm
(Elle peuvent débiter jusqu'a 160 kg/h en briquettes de bois)
160 * 8000 heures = 1280 tonnes par an...
Une fois arrivé en fin de course, le piston d'un second vérin obturant la chambre de compression s'escamoterait, et le gros bloc de tourteau serait éjecté par le piston de compression. Aprés fermeture, le cycle pourrait recommencer. En disposition verticale, l'alimentation se ferait par gravité. Le corps de presse pourrait être réalisé en métal fritté poreux, offrant simultanément une finesse de filtration de 1 micron.

Image
Image
Image
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar Baloo » Jeu Déc 13, 2007 11:54 pm

Je ss d'accord sur le principe, mais là on compresse du bois.
Comprimer des graines c'est totalement différent, il faut un temps minimum d'épuisement de la graine pour extraire l'huile.
Il y a aussi le probléme de l'étanchéité.
Et vu l'installation que tu nous montres, je ne suis pas qur que ce soit moins cher q'une presse normale, compte deja tes vérins, ta centrale temps d'usinage etc...
Et tu m'expliqueras comment tu fais pour faire passer de l'huile au travers un métal :roll:
Baloo
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscrit le: Sam Déc 01, 2007 12:09 am

Messagepar philippe09 » Ven Déc 14, 2007 1:04 am

Je disais : inspiré, pas identique à la photo. On n'a pas besoin de la vis d'alimentation ni du piston de pré-compression, des graines ça coule mieux que de la sciure et des copeaux !
En gros : 2 vérins, un tube, un élément de filtration et 1 grille-support intermédiare entre le tube et l'élément filtrant, une centrale hydraulique.
Le vérin de pressage peut être à piston différentiel (retour rapide et pressage lent).
D'accord pour le temps minimum d'épuisement de la graine pour extraire l'huile, mais l'avantage c'est qu'on a moins de friction contrairement à une vis, donc trés peu d'échauffement et moins de PHL.

Baloo a écrit:Et tu m'expliqueras comment tu fais pour faire passer de l'huile au travers un métal :roll:


Le metal fritté, c'est poreux. C'est utilisé pour faire des filtres.

Lien : http://www.gkn-filters.com/products_en/ ... index.html

SIKA-R...IS filter elements are produced by cold isostatic pressing. By this processing method the manufacture of seamless porous elements up to 1500 mm length and 320 mm diameter by differential wall thickness and pore sizes is possible. The pore size is made to measure from 0.5 µm to 200 µm. Sintering turns SIKA-R...IS elements into dimensionally stable, metallically strong components which can be used as self-supporting constructional elements.


Image
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar Baloo » Sam Déc 15, 2007 11:41 pm

Je ss d'accord avec toi sur le principe.
Mais je pense qu'il faut faire des essais comme par exemple la quantité de graines maxi qu'on peut presser, le temps de pression, et pour le tournesol, ne faut-il pas le décortiquer?
Et l'élément filtrant, va-t-il résister à la pression et quel est son cout d'achat?

Je pense qu'il faut pas mal d'essai pour arriver a un bon résultat, et donc du temps et de l'argent.

Tu vas te lancer dans ce type de fabrication?

Bon courage et tiens nous au courant
Baloo
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscrit le: Sam Déc 01, 2007 12:09 am

Messagepar philippe09 » Dim Déc 16, 2007 2:33 am

Baloo a écrit:Je ss d'accord avec toi sur le principe.
Mais je pense qu'il faut faire des essais comme par exemple la quantité de graines maxi qu'on peut presser, le temps de pression, et pour le tournesol, ne faut-il pas le décortiquer?
Et l'élément filtrant, va-t-il résister à la pression et quel est son cout d'achat?

Je pense qu'il faut pas mal d'essai pour arriver a un bon résultat, et donc du temps et de l'argent.

Tu vas te lancer dans ce type de fabrication?

Bon courage et tiens nous au courant


Je n'ai pas les réponses à tes questions, il faudrait pas mal de boulot et d'expérimentations, mais je me limite aux diverses cogitations intellectuelles...
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar zigor » Mer Déc 19, 2007 8:36 pm

Bonjour

guillaume21 a écrit:Nous avons fait un plan de cette presse à partir d'une vis sans fin déja dimmensionné. Après il faudrait que quelqu'un valide nos plans.


Je veux bien valider "ou critiquer" :oops: ton plan, mais il faudrait au moins qu'on puisse le voir :roll:

As-tu un crobart à mettre sur le forum :?:

D'où vient ta vis ?
Quelle diamètre a-t-elle ?
Quel pas a-t-elle ?
Quelle hauteur de pas a-t-elle ?
A quelle vitesse as-tu prévu de la faire tourner ?
A quel couple de torsion peut-elle résister ?

Connaîs-tu la différence entre presse à vis sans fin, et presse à barreaux :?:

philippe09 a écrit:Une presse a piston hydraulique serait plus simple a construire en utilisant des éléments du commerce : vérins, centrale hydraulique, etc...
Et le taux d'extraction serait meilleur qu'avec une presse à vis "artisanale".


Simple à dire, mais il faut savoir que la pression à infliger dans l'endroit où est en pression le colza peut monter à 250 bar :?
Donc si la centrale hydraulique ne fournit que 150 bar, le piston poussant sur le colza devra avoir une surface de poussée nettement inférieure à la surface utilisée par la pression hydraulique du vérin,
et si tu compte utiliser une longue course utile, les forces de frottements induiront une grande différence de pression d'extraction entre le bord et le fond du culot

et je pense que le plus gros soucis serait le manque de "trituration" dans la chambre de compression

à plus

zigor
zigor
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 4
Inscrit le: Mer Déc 19, 2007 7:50 pm

Messagepar philippe09 » Mer Déc 19, 2007 9:15 pm

zigor a écrit:Simple à dire, mais il faut savoir que la pression à infliger dans l'endroit où est en pression le colza peut monter à 250 bar :?
Donc si la centrale hydraulique ne fournit que 150 bar, le piston poussant sur le colza devra avoir une surface de poussée nettement inférieure à la surface utilisée par la pression hydraulique du vérin,
et si tu compte utiliser une longue course utile, les forces de frottements induiront une grande différence de pression d'extraction entre le bord et le fond du culot

et je pense que le plus gros soucis serait le manque de "trituration" dans la chambre de compression

à plus

zigor


Les centrales hydraulique peuvent développer plus de 250 bars.
Si on utilise une fendeuse de buches verticale d'une poussée de 25 tonnes avec un piston presseur de 100 cm2, on obtient bien 250 bars. Bien entendu, on peut sans problême utiliser un piston presseur de plus faible section pour augmenter la pression de pressage.
Je pense que le manque de "trituration" dans la chambre de compression
est un avantage, car on libère moins d'impuretées dans l'huile. Notre souçi est la qualité de l'huile !
Néanmoins, on peut préalablement effectuer un broyage grossier dans un broyeur a marteaux, si l'on souhaite plus de trituration.
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar zigor » Mer Déc 19, 2007 10:59 pm

philippe09 a écrit:Je pense que le manque de "trituration" dans la chambre de compression
est un avantage, car on libère moins d'impuretées dans l'huile. Notre souçi est la qualité de l'huile !
Néanmoins, on peut préalablement effectuer un broyage grossier dans un broyeur a marteaux, si l'on souhaite plus de trituration.


Faudrait demander à un spécialiste, mais je crois que la trituration doit se faire en même temps que le pressage, et ce, de façon à ce que, le "broyage" se faisant, chaque endroit dans le "volume compressé" passe finalement près d'une fente de sortie pour les presses à barreaux ou passe contre la tôle perforée pour les presses à vis sans fin :

c'est pour celà que le fond de la gorge est arrondi (pour les presses à vis sans fin) (pour que le "boyau" de colza ayant une face "plate" glissant et frictionnant contre la tôle perforée tourne sur lui-même durant son avancé)

les presses à barreaux ont, le long de leur vis, un tour de pas de vis à hauteur réduite monté à l'envers (une ou plusieurs fois dans le parcours du colza) ainsi que des plots ou couteaux de barrage au flux pour obliger le colza à se mélanger tout en avançant et se pressant de plus en plus fort (contrairement aux presses à vis sans fin, leur pas diminue au fur et à mesure du rapprochement vers la sortie du tourteau, ainsi que la hauteur de ce pas)

La raison de ce principe est que la chair des graines de colza n'est pas assez fibreuse pour drainer l'huile dehors lors d'une compression forte.

Dans une presse à vérin dont le fût serait en tôle perforée, il n'y aurait qu'une épaisseur d'à peine un milimètre au bord de la tôle qui aurait laché l'huile
Laisser en pression toute la nuit et on aurait même pas toute l'huile (pas de débit de chantier alors)

En augmentant la pression le piston sortirait tout le reste en purée homogène, mais pas de séparation efficace (adieu la pureté de l'huile)

C'est le compromis entre pression et triturage qui occasionne le plus de recherches et d'expérimentations chez les fabriquants

une cémentation un peu différente sur un lot et le résultat des presses de ce lot est différent (glisse moins ou glisse plus et c'est raté)

celui qui a une presse d'atelier peut s'amuser avec le piston et nous faire un compte-rendu :P

zigor
zigor
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 4
Inscrit le: Mer Déc 19, 2007 7:50 pm

Messagepar Baloo » Sam Déc 22, 2007 12:14 am

les presses à barreaux ont, le long de leur vis, un tour de pas de vis à hauteur réduite monté à l'envers (une ou plusieurs fois dans le parcours du colza)

tu me diras comment ta matière avance si tu met le pas de vis à l'envers???

Pour info, le pressage avec piston marche, mais avec des autres graines que le colza, mais il faut quand meme repasser le tourteau dans une presse à vis car les graines ne sont pas assez épuisées
Baloo
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscrit le: Sam Déc 01, 2007 12:09 am

Messagepar zigor » Dim Déc 23, 2007 12:32 am

bonsoir Baloo

ce n'est pas les premiers pas de vis qui sont à contre-sens :
çà engage déjà bien le colza avant d'avoir le pas à l'envers

et la spire à l'envers ne fait qu'un tour et surtout, elle n'occupe pas l'espace diamétral complet du cylindre de barreaux

pour te donner une idée, la spire précédente a un pas d'une hauteur de 10 mm (léchant les barreaux), alors que la spire à rebrousse-poils n'a que 7 mm de hauteur : ce qui fait triturer les graines dans l'espace libre de 3 mm restant entre la spire et le cylindre à barreaux

il y a assez de spires avant pour avoir la force de tout faire passer par au dessus de la spire à l'envers qui est moins haute.... et plus loin çà recommence (après avoir eu encore une spire normale)

et çà, pour le moins qu'on puisse dire, çà triture sans faire semblant :P

as-tu déjà vu une vis de presse à barreaux :?:

si tu veux, j'ai un "semblant" de vue fantome où l'on voit bien

zigor
zigor
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 4
Inscrit le: Mer Déc 19, 2007 7:50 pm

Messagepar philippe09 » Dim Déc 23, 2007 3:21 am

Voici une presse Sayari/Sundhara fabriquée dans divers pays en développement : http://www.jatropha.org/expellers/sundhara-1.htm
Les plans sont disponibles auprés de Reinhard K. Henning henning@bagani.de
elle a été conçue par Dietz, Zarrate et Mr. Metzler de FAKT consulting engineers : metzler@enerm.de
http://www.fakt-consult.de/
en Tanzanie elle est vendue 3200 $US avec son moteur.
Elle presse : tournesol, jatropha, graine de cotton. Le colza, je crois pas...
Dans ce PDF, il y a un gros plan de la vis : http://www.malifolkecenter.org/lowersection/pressreleases/MFC_Jatropha_press_release1.PDF

Et d'autres liens ici : http://journeytoforever.org/biofuel_supply.html#Oilpress
La presse :
Image

la vis
toutes les 20 tonnes de tournesol, elle est rechargée en soudure et rectifiée...
Image

la cage
Image

la presse démontée
Image

Et une presse a piston Bielenberg, 300 dollars...
Image
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar zigor » Dim Déc 23, 2007 2:10 pm

bonjour

interressants les bricolages, comme quoi, avec de la persévérence :P
Image

encore de la lecture :
http://presse.a.huile.over-blog.com/

zigor
zigor
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 4
Inscrit le: Mer Déc 19, 2007 7:50 pm

Développement collaboratif d'une presse à huile végétale.

Messagepar philippe09 » Mer Fév 20, 2008 3:43 am

Bonjour a tous !

Suite aux messages précédents, j'ai créé un site de développement collaboratif d'une presse à huile végétale.
C'est une presse a piston hydraulique qui réalise simultanément la filtration à 1 micron. Le cylindre de pressage sera réalisé en inox fritté microporeux.
Le site se présente sous la forme d'un wiki avec un forum au bas de chaque page où les intervenants peuvent discuter, puis lorsque une idée se dégage, on peut modifier la page.
Vous devez d'abord vous inscrire sur le site avant de pouvoir le modifier.
Venez nombreux, chacun peut apporter ses connaissances.
Bricoleurs du dimanche ou chevronnés, webmasters et autres Géotrouvetout, vous étes tous les bienvenus !
Le lien : OlioPresse, développement collaboratif d'une presse à huile.

Le site est hébergé sur la Wikifarm gratuite wikidot.com
philippe09
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 16
Inscrit le: Lun Jan 30, 2006 11:09 pm

Messagepar Zery » Mer Mai 28, 2008 3:49 am

çà serait intéressant de savoir les tailles en générale des visses sans fin (diamètre longueur longueur pas de visse etc...) et la taille des trous pour l'évacuation de l'huile hors du tube perçé . parcequ'on ne se rend pas bien compte en voyant les photos
Golf II 1.6D BI-carbu OK--> vendue à la casse --> partie en pièces détachées --> surement revendue à la fonderie du coin --> coulée avec ses autres copines pour en faire des nouvelles ford KA. beurk
Corrado VR6_(192ch) pas en cours de modif
Zery
Amateur
Amateur
 
Messages: 39
Inscrit le: Dim Nov 20, 2005 11:42 pm

Précédent

Retourner vers Presses

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité