Vision économique mondiale des biocarburants.

Forum pour discuter toutes les questions économiques relatives à l'utilisation de l'huile végétale comme carburant.

Modérateur: Les modérateurs

Vision économique mondiale des biocarburants.

Messagepar Ols » Lun Mar 27, 2006 12:27 pm

J'ai trouvé cet article tiré de La Chronique Agora du 22 Mars concernant la vision économique mondialiste des substituts du gazoil.

*** HUILE DE PALME ET GRAINES DE COLZA

** L'argent ne pousse pas sur les arbres, mais le carburant diesel, par contre, y arrive bien... en quelque sorte -- ce qui explique la popularité croissante du biodiesel. Si le monde pouvait "cultiver" son carburant au lieu de l'extraire du sous-sol, nous pourrions théoriquement produire une offre "renouvelable". De plus, le biodiesel est bien plus propre que la plupart des formes concurrentes. Ces deux heureuses pensées -- combinées à une législation "verte", des subventions gouvernementales et, bien entendu, des perspectives de profits -- nourrissent un effort mondial visant à faire grimper la production de biodiesel.

- Et Cummins Inc. (NYSE : CMI) applaudit des deux mains.

- En tant que grand fabriquant mondial de moteurs diesel, Cummins semble s'être retrouvé exactement au bon au endroit au bon moment. Comme l'a souligné Lou Bass, rédacteur de la lettre Takeover Trader à l'automne dernier : "alors que la course aux moteurs peu gourmands en énergie (et respectueux de l'environnement) atteint des proportions proches de la folie, de nombreux investisseurs ignorent un investissement attractif -- les fabricants de moteurs diesel... Leurs actions peuvent pourtant s'acheter très bon marché. L'un d'entre eux est particulièrement intéressant : Cummins".

- "La demande pour les produits Cummins est en train de se remettre d'un ralentissement qui a duré trois ans", a expliqué Bass. "A moyen-long terme, de nouvelles initiatives sur les marchés émergents de Chine et d'Inde prennent de la vitesse, et devraient fournir une opportunité de croissance viable pour les années à venir. En l'état actuel des choses, Cummins est le plus grand investisseur étranger sur le marché des moteurs diesel en Chine."

- Les ventes de Cummins en Chine et en Inde ont accéléré ces dernières années. L'entreprise prévoit que les ventes combinées à ces deux économies en croissance rapide passeront les cinq milliards de dollars d'ici 2010. Pendant ce temps, dans les économies des "pays développés" des Etats-Unis et d'Europe, Cummins devrait joliment capitaliser sur l'augmentation de l'utilisation du biodiesel. Depuis la missive de Bass, en novembre, les actions de l'entreprise ont grimpé de 23%. Mais même ainsi, le titre se vend encore pour moins de neuf fois les bénéfices estimés pour 2006.

** Pendant ce temps, de l'autre côté du monde ou presque, nombre des plantations malaisiennes créent des joint-ventures destinées à transformer l'huile de palme en biocarburants. Même si la plupart de ces efforts meurent dans l'oeuf, ils sont clairement en voie de multiplication, en grande partie parce que les Chinois veulent absolument développer cette source de carburant.

- "La Malaisie chercher des partenaires pour construire trois usines de biodiesel, afin de produire au total 180 000 tonnes de carburant par an", rapporte le Wall Street Journal. "Cela représente moins de 2% de la production malaisienne actuelle d'huile de palme, mais cela pourrait aller en augmentant. Une plantation malaisienne, Kulim Bhd., a déclaré qu'elle avait été contactée par une entreprise européenne afin de mettre en place une raffinerie de biocarburant."

- D'autres grandes plantations se lancent dans des joint-ventures similaires. Il y a quelques mois de cela, IOI Corp. (IOI MK, qui ne s'échange qu'à Kuala Lumpur), l'une des plus grandes plantations de Malaisie, a commencé à vendre de la stéarine de palme, fabriquée en fractionnant de l'huile de palme raffinée, à Biox N.A., une entreprise d'énergie hollandaise. IOI a également investi 40 millions d'euros dans une joint-venture permettant de faire fonctionner la plus grande raffinerie d'huile de palme en Europe, à Rotterdam. Même si ces opérations n'ont pas encore contribué au chiffre d'affaires de IOI, l'entreprise devrait profiter -- directement ou indirectement -- de la croissance de la production de biodiesel. Les consommateurs européens, à eux seuls, pourraient largement entamer l'offre d'huile de palme.

- "L'Union européenne a décrété que d'ici la fin de l'année, le [biodiesel] devra représenter 2% de tous les carburants de transports vendus, et 5,75% d'ici 2010", rapporte le Wall Street Journal. "D'ici 2010, la consommation de biodiesel européenne devrait grimper à 13 millions de tonnes -- environ 10% de la production actuelle d'huile comestible -- par rapport à 1,8 millions en 2004, selon J.P. Morgan. La majeure partie du biocarburant européen est fabriquée à partir de colza. Mais dans la mesure où les biocarburants absorberont une proportion croissance de l'offre mondiale d'huiles comestibles, la demande d'alternatives comme l'huile de palme augmentera elle aussi."

Et dire qu'un moteur diesel ne tourne pas avec de l'huile.... :roll:
Natural Power Addict
Avatar de l’utilisateur
Ols
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2173
Inscrit le: Mar Fév 22, 2005 9:26 pm

Messagepar eltio » Mar Mai 09, 2006 10:18 pm

Bonjour Ols, je crois savoir que tu est agriculteur. Parlant de la chine, qui est la cause de la hausse du prix de l'énergie aujourd'hui, J'ai discuté avec un prof de géo de la question de l'emploi de l'huile végétale comme énergie de remplacement aux dérivés du pétrole actuels. Et selon les calculs d'un de ses amis qui travaille pour l'EDF, la SAU (surface agricole utilisable) française n'est capable (si tant-est qu'on arrête sur le champs toutes les autres cultures), de fabriquer seulement trois quarts de la consommation française d'énergie actuellement fournie par le pétrole.
En somme un moyen supplémentaire : oui. Mais un moyen de remplacement: Loin de là.

Vrai, pas vrai?
Avatar de l’utilisateur
eltio
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 786
Inscrit le: Ven Fév 03, 2006 6:17 pm
Localisation: Glorious country of kazakhstan

Messagepar monom » Mar Mai 09, 2006 11:01 pm

Je vais répondre un peu à la place de ols. Ton affirmation est à la fois vrai et erroné.
C'est vrai d'un point de vue mathématique, c'est vrai parce que l'huile carburant est une solution alternative parmis d'autres
C'est erroné, car les calculs de ton ami sont basés sur la consommation actuelle. Il est bien évident qu'en pronant une politique d'économie d'énergie plutot qu'une de substitution d'énergie, la donne change.
C'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses
monom
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 549
Inscrit le: Mer Mai 25, 2005 11:52 pm
Localisation: Vendéen pur souche

Messagepar zeBibendum » Mer Mai 10, 2006 9:11 pm

en même temps le colza et le tournesol épuisent pas mal les sols, obligeant à une rotation de 5 ans. du coup on peut diviser par 5 la SAU.

L'hvb ne doit surtout pas etre vu comme LE remplaçant du pétrole, mais juste comme une alternative parmi d'autres et parmi une culture de la diminution de consommation d'energie. Là je suis d'accord avec toi monom.
Avatar de l’utilisateur
zeBibendum
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 884
Inscrit le: Dim Oct 31, 2004 8:21 pm

Messagepar monom » Mer Mai 10, 2006 9:15 pm

en même temps le colza et le tournesol épuisent pas mal les sols, obligeant à une rotation de 5 ans. du coup on peut diviser par 5 la SAU.


C'est vrai pour les 2 ça? Il me semblait que cela ne concernait que le colza...
C'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses
monom
Convaincu
Convaincu
 
Messages: 549
Inscrit le: Mer Mai 25, 2005 11:52 pm
Localisation: Vendéen pur souche


Retourner vers Questions économiques

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité